Politique
événement

Conférence le 28 novembre : "70 ans de Chine populaire : le défi hongkongais"

A ne pas manquer ! Le jeudi 28 novembre à 19h, Asialyst coorganise avec le Groupe d’études géopolitique (GEG) une conférence sur l’impact de la crise à Hong Kong sur la Chine populaire, l’année de ses 70 ans. La Conférence aura lieu à l’École normale supérieure à Paris. C’est le premier volet de notre cycle sur la situation de l’ancienne colonie britannique. Entrée gratuite mais inscription obligatoire sur lien.
La Chine populaire a fêté le 1er octobre dernier ses 70 ans. Mais il y eut plus qu’une ombre au tableau : en parallèle des images impressionnantes du défilé militaire sur la place Tian’anmen, les télévisions du monde entier diffusaient les échauffourées à Hong Kong entre manifestants pro-démocratie et militants pro-Pékin. Cela fait plus de quatre mois que l’ancienne colonie britannique est secouée par un mouvement de contestation inédit dans sa forme : tout est parti du projet de loi d’extradition proposé par l’exécutif de Carrie Lam, autorisant notamment de soumettre les résidents hongkongais à la justice de Pékin, sous contrôle du Parti communiste. Parmi ceux qui battent le pavé, beaucoup étaient déjà dans la rue il y a cinq ans lorsque le « mouvement des parapluies » bloqua la cité durant trois mois et demi. Cette fois, la contestation dure plus longtemps : même si le projet de loi a fini par être définitivement enterré par Carrie Lam, les manifestants continuent de soutenir leurs revendications, dont le suffrage universel à Hong Kong, promis dans l’accord de rétrocession signé avec les Britanniques en 1984.
Comment évaluer la gestion de la crise politique à Hong Kong par le gouvernement de Pékin ? Quels sont les impacts de cette crise sur l’emprise du Parti communiste en Chine, sur le pouvoir de Xi Jinping, sa stratégie économique et sur le principe « un pays, deux systèmes » ? Quel est maintenant l’avenir pour Hong Kong ?
Intervenants :
Philippe Le Corre, chercheur à la Harvard Kennedy School & John Fairbank Center for Chinese Studies at Harvard University.
Michel Bonnin, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS).
Zhang Lun, professeur à l’université de Cergy-Pontoise.
Marc Julienne, chercheur à la Fondation pour Recherche Stratégique (FRS).
Tamara Lui, journaliste et présidente de l’association Chinois de France – Français de Chine.
Kenneth Yeung, doctorant en philosophie politique.
Modérateurs :
Joris Zylberman, rédacteur en chef d’Asialyst.com et ancien correspondant en Chine pour RFI et France 24.
Nathan Sperber, chercheur post-doctorant à l’Université Fudan à Shanghai.
La rencontre est d’accès gratuit mais l’inscription est obligatoire en cliquant ici. L’événement aura lieu le jeudi 28 novembre de 19h à 21h à l’ENS, 29 rue d’Ulm, amphi Jaurès, Paris 5ème, métro Place Monge ou RER Luxembourg.

Cycle en 2 conférences sur Hong Kong

Asialyst se mobilise pour comprendre et débattre de la crise politique sans précédent à Hong Kong depuis la rétrocession de l’ancienne colonie britannique à la Chine en 1997. Nous vous proposons un cycle en deux conférences : après cette rencontre du 28 novembre à l’ENS, une seconde conférence mardi 10 décembre à 18h30, coorganisée avec l’Institut des Langues et Civilisations Orientales (Inalco), portera sur la situation sur le terrain à Hong Kong. L’événement est lui aussi gratuit : « Crise politique à Hong Kong : l’impasse, et après ? » aura lieu dans l’auditorium de l’Inalco, 65 rue des Grands Moulins, Paris XIIIème, métro Bibliothèque. Inscription obligatoire sur ce lien.

Retrouvez ici tous nos articles sur le sujet : « Hong Kong dans l’étau de la Chine : une lutte perdue d’avance ? »

Consultez le programme de nos conférences à venir !

Retrouvez ici tous les podcasts d’Asialyst.

A propos de l'auteur
Joris Zylberman
Joris Zylberman est directeur de la publication et rédacteur en chef d'Asialyst. Ancien correspondant à Pékin et Shanghai pour RFI et France 24, cofondateur de la société de production Actuasia, écrit, réalise et produit des reportages sur la Chine depuis 9 ans. Il est co-auteur des Nouveaux Communistes chinois (Armand Colin, 2012) et co-réalisateur du documentaire “La Chine et nous : 50 ans de passion” (France 3, 2013).