Culture
LE SON D’OSAKA KITCHEN

Tsuji, l'excellence nippone

A l’école hôtelière Tsuji, les élèves apprennent les bases puis se perfectionnement en gastronomie japonaise
A l’école hôtelière Tsuji, les élèves apprennent les bases puis se perfectionnent en gastronomie japonaise. (Crédit : Amaury Baradon)
Pour ce nouveau reportage l’équipe d’Osaka Kitchen vous emmène au coeur de l’école hôtelière Tsuji à Osaka.
L’école Tsuji a été fondée dans les années 1960 par Shizuo Tsuji grand passionné de gastronomie et cuisinier de son état. Il s’agit de l’une des écoles de cuisine les plus réputées du continent asiatique. Cours de cuisine japonaise, chinoise et française, sans oublier la pâtisserie : ici les élèves viennent de tout le Japon pour devenir les grands chefs cuisinier de demain.
Reportage en immersion, en sons et en photos, au coeur de l’excellence nippone.

L'école hôtelière Tsuji est située à Osaka. Elle accueille chaque année plusieurs centaines d'élèves de tout le Japon. (Crédit : Amaury Baradon)

Le partage du savoir est la base de la théorie de l’apprentissage dans l'école Tsuji. (Crédit : Amaury Baradon)

Au Japon la découpe est primordiale : une mauvaise découpe peut tout changer et c’est donc un apprentissage crucial. (Crédit : Amaury Baradon)

Un jeune étudiant nippon attentif aux explications de son professeur. (Crédit : Amaury Baradon)

Comme on peut le voir ici avec ces jeunes élèves, chez Tsuji, la complicité est de mise. (Crédit : Amaury Baradon)

La bonne humeur est présente chez cette élève dans le cours de cuisine japonaise du jour. (Crédit : Amaury Baradon)

A l’école hôtelière, les cours se déroulent de façon immuable. D’abord, le professeur donne les explications, puis les élèves passent à la pratique. (Crédit : Amaury Baradon)

Les élèves "boivent les paroles" du professeur. (Crédit : Amaury Baradon)

Les élèves “boivent les paroles” du professeur. (Crédit : Amaury Baradon)

… puis une découpe parfaite : voilà le secret d’un maki réussi ! (Crédit : Amaury Baradon)

A la suite des explications et de la démonstration du professeur, c’est au tour des élèves d’apprendre à faire des maki ! (Crédit : Amaury Baradon)

Après les explications des professeurs, la classe se met au travail ! (Crédit : Amaury Baradon)

Pendant les travaux pratiques qui suivent l’explication des professeurs, la classe est très appliquée. (Crédit : Amaury Baradon)

A l’école hôtelière, les cours ont lieux dans de grandes cuisines, presque semblables à celles des grands établissements hôteliers. (Crédit : Amaury Baradon)

A la fin des cours, comme dans les grands restaurants, les élèves entament un rangement complet et minutieux de la cuisine. (Crédit : Amaury Baradon)

A Tsuji, les élèves n’apprennent pas seulement la gastronomie mais également tous les arts de la table. (Crédit : Amaury Baradon)

A Tsuji, on n’enseigne pas que la gastronomie japonaise mais aussi les plats chinois traditionnels. (Crédit : Amaury Baradon)

Yuko Haso, 19 ans désire ouvrir un restaurant où elle accueillerait les gens en kimono. (Crédit : Amaury Baradon)

Kazuomi Ogawa, 21 ans veut absolument son diplôme, Tsuji représente l'excellence pour lui. Il rêve d'avoir son propre restaurant à Tokyo d'ici les JO de 2020. (Crédit : Amaury Baradon)

Takao Sugiura est professeur chez Tsuji depuis 40 ans. Il a aussi effectué tout son apprentissage ici. C’est un pur produit de l’école hôtelière Tsuji. (Crédit : Amaury Baradon)

Yoshihiro Kubo, le vice-président de l'école hôtelière Tsuji. (Crédit : Amaury Baradon)

Ces jeunes chefs japonais en devenir ne connaissent pas seulement la gastronomie asiatique. En effet, dès 1979, Shizuo Tsuji va s’associer au chef français Paul Bocuse pour créer un centre de perfectionnement en France à Liergues dans le Beaujolais, au Château de l’Eclair dans la banlieue de Lyon. Et depuis lors, chaque année de jeunes élèves japonais viennent effectuer leur deuxième année en cuisine française dans l’hexagone, l’occasion pour eux de découvrir une autre culture.
A propos de l'auteur
Osaka Kitchen
www.osaka-kitchen.net - est un projet de reportage audio et photo qui prend place à Osaka, la troisième plus grande ville du Japon (2,6 millions d'habitants). Osaka se trouve dans la région du Kansai, non loin de Kyoto et Kobe. Ville mal connue en France, Osaka est pourtant reputée dans tout le Japon pour son excellente cuisine ! Nous souhaitons vous faire découvrir Osaka avant tout par l'audio, par une ambiance 100 % nippone, tout simplement parce que l'audio est porteur d'émotion, de sensations. Journalistes radio dans la vie et passionnés par le Japon, nous avons à coeur de vous faire découvrir le Japon sous un autre regard.