Politique
événement

Corée du Sud : Rencontre le 6 décembre avec Kim Ki-jung, conseiller du président Moon Jae-in

Le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un lors du sommet intercoréen de Pyongyang le 18 septembre 2018. (Source : Sky news)
Le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un lors du sommet intercoréen de Pyongyang le 18 septembre 2018. (Source : Sky news)
A ne pas manquer ! Le jeudi 6 décembre à 19h, Asialyst vous recommande la rencontre avec Kim Ki-jung, proche conseiller du président sud-coréen Moon Jae-in. Elle aura lieu à l’École normale supérieure à Paris. L’entrée est gratuite.
Certains médias l’appellent le « cerveau de la politique étrangère » de Moon Jae-in. Professeur de science politique et de relations internationales, ancien doyen de l’École d’Affaires publiques de l’Université Yonsei, diplômé de l’Université du Connecticut, Kim Ki-jung a été brièvement chef adjoint du Bureau de la Sécurité nationale du président sud-coréen, entre mars et juin 2017. Il reste un proche conseiller diplomatique de Moon. A L’ENS, il partagera ses points de vue sur la géopolitique de la péninsule coréenne, sur les liens entre l’Europe et la Corée du Sud, et sur le fonctionnement de la politique à Séoul.
Le professeur sud-coréen de science politique Kim Ki-jung, conseiller diplomatique du président Moon Jae-in. (Source : Korea Herald)
Le professeur sud-coréen de science politique Kim Ki-jung, conseiller diplomatique du président Moon Jae-in. (Source : Korea Herald)
La rencontre sera enrichie d’un dialogue avec Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS), et Marie-Orange Rivé-Lasan, maître de conférence à l’Université Paris-Diderot et chercheure associée au Centre de recherche sur la Corée (CNRS/EHESS).
L’événement est organisé par la filiale Diplomatie du Groupe d’Études Géopolitiques (GEG). Think tank indépendant fondé à l’École Normale Supérieure de Paris afin de proposer une réflexion interdisciplinaire sur la géopolitique de l’Europe, la démarche du GEG se nourrit des approches géographiques, philosophiques, économiques, sociologiques et littéraires, et se place dans une perspective transnationale et multi-linguistique. Le GEG existe aujourd’hui dans plusieurs Universités et Grandes Écoles à Paris, notamment à l’École Polytechnique, à Sciences Po et à la Sorbonne, ainsi qu’à l’étranger.
La rencontre aura lieu le jeudi 6 décembre à 19h à l’École Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, – Salle d’histoire (escalier D, 2ème étage), Paris Vème, métro Censier-Daubenton. L’entrée est gratuite.
A propos de l'auteur
Joris Zylberman
Joris Zylberman est directeur de la publication et rédacteur en chef d'Asialyst. Ancien correspondant à Pékin et Shanghai pour RFI et France 24, cofondateur de la société de production Actuasia, écrit, réalise et produit des reportages sur la Chine depuis 9 ans. Il est co-auteur des Nouveaux Communistes chinois (Armand Colin, 2012) et co-réalisateur du documentaire “La Chine et nous : 50 ans de passion” (France 3, 2013).