Environnement
Agenda

 

Conférence Asialyst le 3 février : l'Asie après la COP21

Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, s'exprime aux côtés de Yugarta Srivastava, la représentante pour l'Asie-pacifique de Tunza
Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon s'exprime aux côtés de Yugarta Srivastava, la représentante pour l'Asie-pacifique de Tunza, le réseau global des jeunes du Programme des Nations Unies pour l'Environnement, ici au sommet 'Earth to Paris" de la Mashable/UN Foundation, au Petit Palais à Paris le 7 décembre 2015, en marge de la COP21. (Crédit : MANDEL NGAN / POOL / AFP).
Bloquez la date ! Le mercredi 3 février de 18h30 à 20h dans les locaux parisiens de Mines ParisTech, Asialyst vous propose la première d’une série de trois conférences sur l’Asie. Elle sera consacrée aux enjeux de l’après-COP21 pour le continent asiatique, en mettant l’accent sur la Chine et l’Inde.
Après l’accord global « historique » de Paris sur le climat, quel en est le bilan du point de vue de Pékin et de New Delhi ? Comment les deux géants asiatiques vont-ils mettre en concordance leurs engagements climatiques et leurs intérêts énergétiques vitaux ? La Chine et l’Inde se sont engagées dans l’effort mondial de lutte contre les dérèglements du climat. En parallèle, ils doivent gérer les mêmes contraintes et contradictions : leur mix énergétique repose sur le charbon, principal source d’émission des gaz à effets de serre. Comment les deux gouvernements envisagent-ils l’effort commun de la COP par rapport à leurs politiques nationales ? Quelles sont leurs stratégies et leurs capacités en matière d’énergies renouvelables ?

Pour répondre à ces questions, nous invitons deux spécialistes, un journaliste et un consultant :

Sur l’Inde : Patrick de Jacquelot, ancien correspondant des Echos et de la Tribune à New Delhi (2008-2015). Durant ses sept années en Inde, il a couvert des sujets comme l’économie, le business, la stratégie des entreprises françaises dans le pays, la vie politique et diplomatique. Il a également réalisé de nombreux reportages en Inde et dans les pays voisins comme le Bangladesh, le Sri Lanka ou le Bhoutan pour ces deux quotidiens ainsi que pour le trimestriel Chine Plus.

Sur la Chine : Cyril Cassisa, expert des politiques climatiques et énergétiques à Enerdata, cabinet d’études et de conseil indépendant spécialisé dans le secteur de l’énergie (pétrole, gaz, charbon, énergie renouvelable et carbone). Cyril Cassisa a rejoint Enerdata après 10 années d’expérience entre la France et la Chine dans les milieux de recherches académiques sur la modélisation économique de l’énergie et du climat, et le renforcement de la coopération entre les deux pays en matière environnementale. Membre du groupe de haut-niveau d’experts franco-chinois sur le changement climatique, il a participé à la COP21 avec la délégation française. Ses recherches couvrent les marchés du carbone et les politiques énergétiques dans le monde avec un focus particulier sur l’UE et la Chine.

Les présentations seront suivies d’un dialogue avec le public.

La Conférence est gratuite et ouverte, dans la limite des places disponibles. Elle aura lieu de 18h30 à 20h à l’amphithéâtre Schlumberger aux Mines ParisTech, 60 boulevard Saint-Michel, Paris Ve (RER Luxembourg).

Pour vous inscrire, cliquez sur ce lien.

Contexte

Asialyst est à la conception de ce cycle organisé à l’initiative de l’Institut des Hautes Etudes en Science et Technologie (IHEST) avec le soutien des Mines ParisTech et de la Caisse des Dépôts. Il s’inscrit dans les rencontres « Paroles de chercheurs », organisées par l’IHEST. Les deux autres conférences auront lieu le jeudi 10 mars sur la place de l’innovation dans les économies asiatiques, et le mercredi 20 avril sur la transformation économique de l’Asie du Sud-Est.

L’IHEST est un organisme public de formation, d’échanges et de réflexion. L’Institut accueille chaque année une nouvelle promotion d’auditeurs. Nommés par arrêté ministériel, les auditeurs de l’IHEST constituent un vivier de plus de 300 personnalités, scientifiques ou non, responsables de haut niveau de l’ensemble des secteurs d’activité de la société. Ils s’impliquent dans un débat éclairé sur les sciences, les technologies, l’innovation et leurs impacts sociaux, avec pour mission de participer au renouvellement du rapport de confiance entre science et société.

A propos de l'auteur
Joris Zylberman
Joris Zylberman est directeur de la publication et rédacteur en chef d'Asialyst. Ancien correspondant à Pékin et Shanghai pour RFI et France 24, cofondateur de la société de production Actuasia, écrit, réalise et produit des reportages sur la Chine depuis 9 ans. Il est co-auteur des Nouveaux Communistes chinois (Armand Colin, 2012) et co-réalisateur du documentaire “La Chine et nous : 50 ans de passion” (France 3, 2013).