Revue de presse Asie - 17 août 2015

Colère montante à Tianjin, avion indonésien et élections sri-lankaises

Copie d’écran du China Daily, 17 août 2015.
Copie d’écran du China Daily, 17 août 2015.

Asie du Nord-Est

Tianjin : les résidents indignés de la présence de produits dangereux près de chez euxChina Daily – Le gouvernement de Pékin a une fois de plus muselé la presse chinoise, avec des directives de censure très claires et l’obligation de reproduire le seul contenu des médias centraux. Le China Daily publie tout de même, sans le dire trop fort, l’indignation montante des riverains de la double explosion. L’un d’entre eux commente : « Personne ne nous a parlé de produits chimiques, sinon nous ne nous serions jamais installés ici ! » Un expert cité par le journal s’interroge : comment le stockage d’autant de produits dangereux a-t-il pu être autorisé dans un même entrepôt ? Ce ne sont pas loin de 700 tonnes de cyanure de sodium qu’aurait en effet entreposées la société Ruihai Logistics dans ses locaux de Tianjin, alors qu’elle était autorisée à n’en stocker que 10… Le quotidien chinois dénonce le « profond amateurisme » de l’entreprise qui a rassemblé 6 produits chimiques différents dans le même entrepôt, lesquels, en cas de fuite, peuvent se mélanger, prendre feu et exploser. Un phénomène d’autant plus dangereux que certains produits sont hautement réactifs avec l’eau, comme le carbure de calcium.
Le Comité sur la Sécurité au Travail du Conseil d’Etat a estimé vendredi que l’accident pouvait être dû à : la mise en place défectueuse des lois et règles de sécurité, des erreurs commises lors des chargements et déchargements de cargos de produits dangereux, et l’inadaptation des modes d’intervention d’urgence en cas d’accident. Car manifestement, les pompiers qui sont intervenus pour éteindre l’incendie ignoraient qu’arroser du syanure avec de l’eau le rendrait explosif… L’organe estime que l’Etat doit empêcher une telle catastrophe de se reproduire en interdisant aux entreprises « sans conditions de travail sûres » de traiter des produits chimiques dangereux, et en renforçant l’éventail des modes d’intervention en cas d’accident. Toujours selon le China Daily, les autorités promettent que l’ensemble du cyanure de sodium sera « collecté » et « neutralisé bientôt » : la plupart des 700 tonnes entreposées par Ruihai n’auraient pas été touchées par l’explosion.
Pour l’instant, ni les responsables locaux, ni la direction de l’entreprise Ruihai, ne sont tenus responsables de l’accident. Le China Daily précise que le Parquet suprême du Peuple a tout de même ouvert une enquête pour déterminer les responsabilités éventuelles et les crimes à punir (abus de pouvoir, manquement à leurs devoirs). Ce matin, le bilan de l’explosion est passé à 114 morts et 70 disparus.
Japon : contraction du PIB d’1,6 % sur un anThe Mainichi avec Kyodo – Nouveau coup dur pour le Premier ministre Shinzo Abe. Le PIB japonais s’est contracté de 0,4 % au deuxième trimestre 2015, enregistrant une baisse de 1,6 % sur un an. Aux sources de cette chute : une faible consommation des ménages (60 % du PIB, – 0,8 % par rapport au trimestre précédent) et une baisse des exportations, pour la première fois depuis un an et demi (- 4,4 %). Pour le ministre nippon de l’Economie et des Finances, cette contraction du PIB est due à des facteurs « temporaires » : il envisage un rebond pour le trimestre en cours (de juillet à septembre). Dans le cas contraire, le soutien de l’opinion publique à Shinzo Abe pourrait continuer de s’émousser tant les résultats de ses réformes économiques, les fameuses « Abenomics », tardent à se faire ressentir.
La Corée du Sud et les Etats-Unis lancent leur exercice militaire alors que Pyongyang menaceKorea Herald – Les actions et vociférations de Pyongyang n’y feront rien. Séoul et Washington ont ouvert ce lundi la session annuelle de leurs exercices militaires conjoints, dits « Ulchi Freedom Guardian exercise ». Il s’agit des plus importantes « manoeuvres militaires informatisées » au monde, indique le Korea Herald, durant lesquelles un ordinateur simule une invasion de la Corée du Sud par son voisin du Nord. En tout, 80 000 soldats sont mobilisés. La session 2015 de ces exercices intervient dans un contexte particulièrement tendu : plusieurs mines antipersonnel, apparemment de fabrication nord-coréenne, ont explosé au début du mois dans la zone démilitarisée entre les deux Corée, faisant deux blessés parmi les soldats de Séoul (voir notre revue de presse).

Asie du Sud-Est

Indonésie : les sauveteurs cherchent les débris de l’avion écrasé dans les montagnes papouesThe Jakarta Post – Malgré des conditions climatiques et géographiques difficiles, au moins 7 avions survolent actuellement la zone de Papouasie dans laquelle se serait écrasé le vol de la compagnie Trigana Air Service hier, dimanche 16 août. 52 personnes (49 passagers et 5 membres d’équipage), toutes indonésiennes, se trouvaient à bord. Le Jakarta Post rappelle que les débris de certains avions s’étant écrasés en Papouasie n’ont jamais été retrouvés, en raison de la végétation dense et du relief escarpé de l’île de Nouvelle-Guinée.
Thaïlande : comment limiter les excès du bizutage dans les universitésBangkok Post – Sévices sexuels, morts par noyade, morts des suites de coup et blessures, humiliations physiques et mentales… les méthodes de bizutage des universités thaïlandaises défraient depuis longtemps la chronique. Alors qu’aujourd’hui marque la rentrée pour les étudiants de première année, le Bangkok Post répercute les mises en garde de la Commission nationale des droits de l’homme et les nouvelles conditions imposées par le ministère de l’Education pour encadrer le bizutage et limiter les excès.
Vietnam : inquiétudes sur les firmes chimiques près des quartiers résidentielsTuoiTre News – La prise de conscience liée à la catastrophe de Tianjin ne se limite pas aux frontières chinoises. Le Vietnam se trouve en première ligne : à Ho-Chi-Minh-Ville, 948 entreprises opèrent dans l’import-export de produits chimiques, à proximité des quartiers résidentiels. Un sommet organisé la semaine dernière sur la gestion du commerce de produits chimiques dans la ville a mis en lumière l’éparpillement et l’inadéquation du processus de contrôle, de même que l’application insuffisante des lois et règles de sécurité.

Asie du Sud

Les Sri-lankais votent pour les législatives : l’autoritaire Rajapakse va-t-il revenir au pouvoir ?The Hindu – Les élections générales sri-lankaises s’ouvrent dans l’incertitude. L’ancien Président Mahinda Rajapakse, battu en janvier 2015, reviendra-t-il sur le devant de la scène en tant que Premier ministre ? S’il a déjà réussi à faire accepter sa candidature sous l’étiquette du parti au pouvoir (United People’s Freedom Alliance – UPFA), le Président actuel, Maithripala Sirisena, a annoncé qu’il refuserait de le nommer Premier ministre même si l’UPFA arrivait en tête. Pour un décryptage approfondi des enjeux liés aux élections générales au Sri Lanka, (re)lisez notre « temps fort » du vendredi 14 août.
Inde : commande ferme de 250 Airbus A320 par IndiGoThe Economic Times – C’est la plus grosse commande jamais enregistrée par Airbus. La compagnie indienne low-cost IndiGo vient de finaliser sa demande de 250 A320 pour un montant de 26,6 milliards de dollars. Cela porte à 530 le nombre d’appareils de la famille A320 commandés par IndiGo depuis sa création en 2005 et devenue récemment la plus importante compagnie aérienne indienne, en termes de parts de marché.
Pakistan : Mort d’un ministre dans le pire attentat depuis la loi anti-terroristeExpress Tribune – Doit-on y voir une « faille de sécurité » ou le « signe de l’invulnérabilité des terroristes », se demande le quotidien pakistanais Express Tribune ? Le ministre de l’Intérieur du Punjab, le colonel Shuja Khanzada, a trouvé la mort avec au moins 18 autres personnes dans un attentat-suicide hier, dimanche 16 août. Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier qu’ait connu le Pakistan depuis le massacre de l’école de Peshawar (145 morts) et l’adoption d’une nouvelle stratégie anti-terroriste. L’attentat de dimanche a été revendiqué par le groupe terroriste Lashkar-e-Jhangvi, dont le chef Malik Ishaq a été abattu par la police fin juillet (voir notre revue de presse).

La rédaction d’Asialyst