Revue de Presse Asie - 10 août 2015

Retraités du PC chinois, 50 ans de Singapour et Xiaomi en Inde

Copie d’écran du Straits Times, le 10 août 2015
Copie d’écran du Straits Times, le 10 août 2015

Asie du Nord-Est

Chine : les retraités du PCC dans le viseur du partiSouth China Morning Post – S’agit-il d’un message à Jiang Zemin et Hu Jintao, prédécesseurs de Xi Jinping ? Un article du Quotidien du Peuple, signé sous le pseudonyme « Gu Bochong », appelle les retraités du Parti communiste chinois (PCC) à cesser d’exercer leur influence sur leurs anciens collaborateurs encore au pouvoir aujourd’hui. D’après l’article, leur interférence serait néfaste au bon fonctionnement de l’appareil du parti, rapporte le South China Morning Post. Cette publication intervient alors que leaders actuels et retraités du PCC sont actuellement réunis à Beidaihe, au nord-est du pays, afin de déterminer la ligne du parti pour l’année à venir.
Corée du Nord : Pyongyang à l’origine d’une explosion dans la zone démilitarisée ?The Korea Times – Chaque année, Pyongyang exprime plus ou moins durement son mécontentement face aux exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington. Et à l’approche de la session 2015, le ministère sud-coréen de la Défense accuse le Nord d’avoir enfoui plusieurs mines antipersonnel dans la zone démilitarisée (DMZ), dont l’explosion a blessé deux soldats du Sud le mardi 4 août. Les débris retrouvés à l’endroit de l’explosion rappellent les matériaux utilisés par Pyongyang dans la mise au point de mines, indique un haut gradé de l’armée sud-coréenne. Séoul n’écarte pas la possibilité de représailles. C’est la première fois depuis les années 1960 qu’une mine explose dans la zone démilitarisée qui sépare les deux Corée, rappelle le Korea Times.
Japon : Walt Disney s’excuse après un tweet inopportun le jour des commémorations de NagasakiThe Japan Times – Le jour ne pouvait pas être plus mal choisi. Ce dimanche 9 août, alors que le Japon était plongé dans les commémorations du 70e anniversaire du bombardement de Nagasaki, Walt Disney Japan a tweeté la phrase « un joyeux non-anniversaire ! », extraite du dessin animé Alice aux pays des merveilles. Causant l’indignation de nombreux internautes, le tweet est rapidement devenu viral, indique le Japan Times. Walt Disney Japan l’a alors retiré et s’en est excusé.
Taïwan : un typhon avec le « sourire »Taipei Times – La photo des boîtes aux lettres de Chunghwa Post (les PTT taïwanaises) tordues par la puissance des vents amenés par le typhon Soudelor, a fait le tour des réseaux sociaux. Les Taïwanais font la queue pour se photographier devant. Mais c’est aussi oublier les 7 morts, 5 disparus et 402 blessés provoqués par le passage meurtrier du typhon, « labellisé » le plus puissant de l’année par CNN. Près de 4 millions de foyers ont été privés d’électricité (soit un sur quatre à Taïwan) ; des milliers d’arbres, dont 5 000 à Taipei, ont été déracinés ; et 366 vols internationaux ont été annulés. On attend maintenant l’évaluation des dégâts agricoles, qui risquent de coûter cher à l’économie du pays.

Asie du Sud-Est

Birmanie : Un million de personnes touchées par les inondationsChannel News Asia avec AFP – Le bilan des inondations ne cesse de s’alourdir en Birmanie. Ce sont désormais 100 personnes qui ont trouvé la mort et près d’un million qui ont été touchées par la montée des eaux liée aux violentes pluies de la mousson. pas moins de 12 des 14 Etats et régions du pays sont concernés, et 4 d’entre eux ont été déclarés « zones sinistrées » par les autorités birmanes. Près de 5 000 km² de rizières sont actuellement inondés, dont environ 90 % désormais considérés détruits. Si le gouvernement comme l’opposition se montrent concernés par l’étendue des dégâts, Channel News Asia et l’AFP indiquent que la plupart des personnes affectées semblent plutôt devoir compter sur eux-mêmes ou bien sur l’aide de communautés locales, religieuses notamment.
Singapour : la cité-Etat célèbre ses 50 ans d’indépendanceThe Straits Times – Un flot rouge et blanc de 200 000 personnes s’est déversé dans les rues de Singapour hier, dimanche 9 août, pour célébrer les 50 ans d’indépendance de la cité-Etat. De nombreuses manifestations festives, dont une parade de près de trois heures, se sont déroulées dans une « atmosphère de liesse et de cohésion nationale », d’après le Straits Times : « la main sur le coeur, [les Singapouriens] se sont engagés à agir dans l’unité ». Le quotidien souligne également l’émotion liée à la disparition de Lee Kuan Yew, père de l’indépendance et du miracle économique de Singapour, décédé le 23 mars. Un siège vide lui était d’ailleurs réservé pour assister à la parade de Padang, aux côtés de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement (Malaisie, Brunei et Royaume-Uni, entre autres). Sur son site, la Deutsche Welle rappelle les défis et écueils du Premier ministre actuel, Lee Hsien Loong : opposants politiques muselés, liberté d’expression attaquée et hausse d’un coût de la vie déjà exorbitant.
Thaïlande : indignation face à la mise au ban des étudiants tatoués et percésThe Asian Correspondent« Nous n’accepterons pas d’enfants tatoués ou dont les oreilles sont ostensiblement percées pour l’année universitaire 2016, car il arrive souvent que des personnes mal intentionnées postulent afin de s’assurer une couverture en tant qu’étudiants ». Des propos signés Jompong Mongkolvanich, Président de l’Association des Etablissements universitaires professionnels et technologiques de Thaïlande. Les 200 établissements membres de l’association mettront ainsi en place des règles strictes de recrutement à la rentrée. Cela fait suite à l’explosion des violences entre étudiants en filères professionnelles d’établissements rivaux à Bangkok. Mais plusieurs voix se sont élevées contre cette décision et notamment celle du ministre de l’Education, Kamchorn Tatiyakawee : « On ne peut pas juger les individus sur leur apparence physique. Certains étudiants tatoués sont de bons enfants. On ne peut pas leur refuser le droit d’apprendre. » Et le site The Asian Correspondent de préciser qu’une telle proposition contrevient au Thai Education Act de 1999, selon lequel : « Tous les individus doivent jouir des mêmes droits et oppotunités de recevoir une éducation de base. »

Asie du Sud

Inde : le chinois Xiaomi lance son premier smartphone « made in India »The Indian Express – En Inde, l’avenir prometteur du marché des smarphones attire l’attention des constructeurs chinois. C’est le cas de Xiaomi, spécialiste des smartphones low-cost et le troisième fabricant au monde derrière Apple et Samsung, qui doit lancer ce lundi 10 juillet son premier smartphone « made in India » dans l’Etat indien d’Andhra Pradesh (à l’est du pays). La firme chinoise mise sur le marché indien du smartphone, qui devrait devenir le second après la Chine d’ici 2017. L’opportunité est d’autant plus appréciée par l’Andhra Pradesh qu’il lui faut développer sa future capitale, Visakhapatnam. Mais c’est surtout une excellente opération de communication pour la politique nationale « Make in India » lancée par le Premier ministre Narendra Modi.
Pakistan : 7 arrestations dans le cadre d’un scandale d’abus sexuels sur enfantsRadio Free Europe – Après avoir étouffé l’affaire pendant une dizaine d’années, les autorités pakistanaises s’attaquent enfin à ce qui pourrait être le premier cas d’abus sexuels en bande organisée du pays. Dans le district de Kasur, à l’est du Pakistan, 7 personnes ont été arrêtées et 10 autres devraient l’être prochainement, d’après la police locale. Cette vague d’arrestations intervient après que 20 personnes ont été blessées dans le cadre d’une manifestation organisée par les familles des victimes, mardi 4 août. Les suspects sont accusés d’avoir filmé leurs viols sur des mineurs de moins de 14 ans, puis d’avoir rançonné les parents des victimes pour que les vidéos ne soit pas diffusées.

Asie centrale

Ouzbékistan : écroulement d’un pont lors d’un concertRadio Free Europe – Au moins 12 personnes, majoritairement des enfants, auraient trouvé la mort dans l’effondrement d’un pont de la ville ouzbèke d’Ourguentch, à l’ouest du pays. L’incident s’est produit lors d’un concert donné dans le parc de Youth Lake, la nuit du samedi 8 août. Plusieurs personnes sont portées disparues. Le bilan, encore provisoire, pourrait s’élever à plusieurs douzaines de victimes d’après Radio Free Europe.

La rédaction d’Asialyst