Politique
événement - partenariat

Visioconférence de l'IFRAE le 11 janvier : "Les conséquences de l'élection de Joe Biden sur l'Asie"

(Source : IFRAE)
À ne pas manquer ! l’Institut français de recherche sur l’Asie de l’Est (IFRAE) vous propose une conférence à distance via Zoom le lundi 11 janvier sur « les conséquences de l’élection de Joe Biden pour l’Asie » de 18h à 19h15. Inscription gratuite sur ce lien.

Partenariat

À partir de 2021, Asialyst développe un nouveau partenariat avec l’Institut français de recherche sur l’Asie de l’Est (IFRAE), une nouvelle équipe de recherche rattachée à l’Inalco, l’Institut national des langues et civilisations orientales. Le deuxième lundi de chaque mois, l’IFRAE organise un débat autour de ses chercheurs à l’Inalco à l’auditorium du 2 rue de Lille, 75007 Paris.

L’IFRAE vous invite à une conférence à distance via Zoom sur les « conséquences de l’élection de Joe Biden pour l’Asie » avec :
Sébastien Colin, Maître de conférences à l’Inalco
Guibourg Delamotte, Maître de conférences habilitée à l’Inalco
Jean-François Huchet, Professeur des universités et président de l’Inalco.
Publications :
Sébastien Colin, La Chine, puissance mondiale, Paris, La Documentation Française, 2015.
Guibourg Delamotte (dir.) :
Le Japon dans le monde, CNRS Editions, 2019, 254p.
Japan’s World Power. Assessment, Outlook and Vision, Routledge, Londres, 2017, 196p.
Jean-François Huchet :
La crise environnementale en Chine. Évolutions et limites des politiques publiques, Paris, Presses de SciencesPo, 2016, 154 p.
– Avec J. Ruet et X. Richet, Chine, Inde: les firmes au cœur de l’émergence, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2015.
(Source : IFRAE)
(Source : IFRAE)
L’inscription est gratuite en cliquant sur ce lien.

Les prochaines Rencontres du lundi de l'IFRAE

Lundi 8 février 2021 de 18h à 19h15 : « 10 ans après Fukushima – Environnement et catastrophes : approches littéraire et politique »

Avec :
Anne Bayard-Sakai, Professeur des universités : Fukushima et le 11 mars 2011 à travers la littérature
Jean-François Huchet, Professeur des universités : Politiques publiques et environnement en Chine
Guibourg Delamotte, Maître de conférences habilitée : Fukushima et la gouvernance d’un secteur stratégique – leçons de démocratie

Publications :
Anne Bayard-Sakai :
– « Quelle marge d’écriture ? À propos des normes et de l’invention après le 11 mars 2011 », in C. Doumet et M. Ferrier (ed), Penser avec Fukushima, Éditions Cécile Defaut, 2016, p. 39-57.
– « Janru to shite no shinsaigo bungaku to hyôshô no genkai » (La littérature de l’après-désastre comme genre et les limites de la représentation »), in Tsuboi H. et S. Richter (ed), Sekai no naka no posuto 3.11, Shin.yôsha, 2019, p. 190-217.
– « Goraku shôsetsu to shite no shinsaigo shôsetsu, mata wa mitomerarezaru 3.11 go bungaku ni tsuite » (Les romans de l’après-désastre et le divertissement, ou la littérature de l’après-11 mars déniée), in Kimura S. (ed.), Sekai bungaku to shite no posuto 3.11 bungaku, Akashi shoten, 2021, p.485-498.

Guibourg Delamotte (dir.) :
Le Japon dans le monde, CNRS Editions, 2019, 254p.
Japan’s World Power. Assessment, Outlook and Vision, Routledge, Londres, 2017, 196p.
– « Fukushima, crise d’un modèle de gouvernance », in Critique internationale, n°59, avril-mai 2013, p.107-117.

Jean-François Huchet :
La crise environnementale en Chine. Évolutions et limites des politiques publiques, Paris, Presses de SciencesPo, 2016, 154 p.
– Avec J. Ruet et X. Richet, Chine, Inde: les firmes au cœur de l’émergence, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2015.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don
A propos de l'auteur
Institut français de recherche sur l'Asie de l'Est (IFRAE)
L’Institut français de recherche sur l’Asie de l’Est (IFRAE) est une nouvelle équipe de recherche rattachée à l’Inalco, à l’université de Paris-Diderot et au CNRS, mise en place au 1er janvier 2019. Elle regroupe les anciennes équipes d’accueil ASIEs et CEJ (Centre d’études japonaises) de l’Inalco, rejointes par plusieurs enseignants-chercheurs de l’université Paris-Diderot (UPD). Composée de soixante-deux chercheurs et enseignants-chercheurs, ainsi que plus de quatre-vingts doctorants et postdoctorants, elle constitue l’une des plus grandes unités de recherche sur l’Asie de l’Est en France et en Europe. Consulter la page web de l'IFRAE