Société
L'Asie sur RFI

Vietnam : des policiers retenus en otage par des villageois en colère

Au Vietnam, dans le village de Dong Tam à proximité de Hanoï, au moins une douzaine de policiers ont été retenus en otages ce dimanche 16 avril par des villageois. Les raisons de leur colère : la confiscation de leurs terres par l’armée.
Des policiers obligés de reculer devant les jets de pierre des habitants, des scènes d’émeutes… Ces images, très rares dans ce pays communiste qu’est le Vietnam, ont été largement reprises et commentées sur les réseaux sociaux. Mais ce qui a le plus marqué les esprits, ce sont sans doute ces policiers, une douzaine, retenus en otage dans un gymnase.
Sur une photo, on les voit se reposer – manifestement ils ne sont pas maltraités – ils peuvent même utiliser leurs téléphones pour appeler leur famille. Un activiste explique sur Twitter que les villageois auraient proposé d’échanger leurs otages contre une quinzaine de fermiers arrêtés par la police.

Des expropriations fréquentes

A l’origine de leur colère, la décision prise par les autorités de confisquer leurs terres au profit d’une société de télécommunication, Viettel, détenue par l’armée. Au Vietnam, toutes les terres appartiennent à L’État et il arrive fréquemment que les autorités confisquent des terrains pour ensuite y mener de juteuses opérations immobilières.
Les paysans ont alors droit à des indemnisations mais elles sont loin de couvrir la valeur réelle de leurs terres et ils perdent leur moyen de subsistance. Dans un pays qui contrôle étroitement la liberté d’expression, les révoltes sont rares mais poussés au désespoir, certains habitants sont prêts à tout pour défendre leurs terres. En 2012, dans une affaire restée célèbre, un pêcheur avait ainsi blessé 7 policiers avant d’être condamné à cinq années de prison.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don
A propos de l'auteur
Radio France Internationale
Radio française d’actualité, Radio France Internationale est diffusée mondialement en français et en 12 langues étrangères, en FM via 156 relais répartis dans 62 pays, en ondes moyennes, en ondes courtes, sur une trentaine de satellites couvrant les cinq continents, sur Internet et applications connectées, et compte 700 radios partenaires qui reprennent ses programmes dans plus de 1250 villes. Grâce à l’expertise de ses rédactions basées à Paris et de son réseau unique de 400 correspondants, RFI propose à ses auditeurs des rendez-vous d’information et des magazines offrant les clés de compréhension du monde et notamment sur l’Asie. La radio mondiale réunit chaque semaine 34,5 millions d’auditeurs et son offre nouveaux médias enregistre 8 millions de visites chaque mois.