Culture
Partenariat - Cinéma

Documentaire : "Territoires inconnus", à la redécouverte de Zhuang Xueben

Extrait de "Territoires inconnus", un film documentaire du collectif Blank Lands, sur le photographe et explorateur chinois Zhuang Xueben. (Copyright : Blank Lands)
Extrait de "Territoires inconnus", un film documentaire du collectif Blank Lands, sur le photographe et explorateur chinois Zhuang Xueben. (Copyright : Blank Lands)

Paris, capitale du cinéma chinois

Décidément, Paris est la capitale des cinémas du monde et, en ce mois de janvier, la capitale du cinéma chinois. Outre le cycle de la cinémathèque dont nous parle Bérénice Reynaud dans l’entretien qui suit, Asialyst vous invite vivement à regarder ce qui se passe du côté du cinéma l’Entrepôt. Tous les troisième jeudi du mois c’est raviolis, mais c’est aussi cinéma chinois avec une programmation signée Michel Noll. Avec « Écrans de Chine », le producteur et réalisateur poursuit son exploration d’un continent fabuleux et encore largement immergé. Un festival de nouvelles images filmées par les documentaristes chinois et qui pour beaucoup d’entre elles n’étaient pas encore arrivées jusqu’à nous.

Le film projeté jeudi 19 janvier prochain à 20h à l’Entrepôt tient d’ailleurs presque du miracle. Les images qui nourrissent « Territoires inconnus » ont failli finir au feu des gardes rouges pendant la Révolution culturelle. Quelle merveille aurions-nous manquer si cette œuvre de Zhuang Xueben avait disparu ! Vous connaissiez les films d’aventure, voici le documentaire d’exploration. Dans les années 1930, le photographe et ethnographe quitte Shanghai pour se rendre dans les territoires inexplorés de la Chine. La carte n’est pas encore tracée, l’aventure, elle, se révèle exceptionnelle ! Elle revit aujourd’hui grâce au travail de chercheurs et documentaristes italiens qui n’ont pas voulu laisser le travail de ce pionnier de la photographie ethnographique dans l’ombre.

Dans les années 30, le photographe Zhuang Xueben quitte Shanghai pour se rendre dans les territoires inexplorés de la Chine, absents de toute carte géographique et entourés de mystère. Il s’agit notamment des régions à la frontière occidentale, qui dans l’imaginaire chinois étaient habités par des « barbares cannibales ». Il fut ainsi un pionnier de l’anthropologie visuelle, à une époque où, en Chine, la photographie était pratiquée uniquement dans des ateliers.

Son œuvre constitue une véritable exploration à la fois humaine et artistique d’une Chine jusqu’alors totalement méconnue, et dévoile des réalités inattendues sur ces peuples. Cependant, dans les années 1960, son travail est obscurci par le chaos de la Révolution Culturelle, et sombre dans l’oubli par la suite. Ce n’est que quarante ans plus tard, grâce à son fils, que ces trésors de photographie et d’anthropologie ont été à nouveau mis en valeur.

Ce documentaire est un voyage dans les terres inconnues explorées par Zhuang Xueben, à travers ses photos, et grâce à son carnet de voyage retrouvé récemment. Mais nous serons aussi résolument actuels, dans ces mêmes territoires, ce qui nous permet de constater ce qui a changé et quelles valeurs et coutumes sont restées en vie de ces peuples autrefois considérés comme cannibales. Par le biais d’interviews de ses proches, de photographes et de quelques reconstructions, nous pourrons également mieux connaître la figure de cet audacieux photographe longtemps oublié.

A propos de l'auteur