Revue de presse Japon - 9 septembre 2016

Japon : Shinzo Abe balaie la possibilité de voir une femme occuper le trône impérial

Pour Shinzo Abe, la question de la succession de l'empereur n'implique pas de réfléchir à l'accession d'une femme au trône. Copie d'écran du Japan Times, le 9 septembre 2016.
Pour Shinzo Abe, la question de la succession de l'empereur n'implique pas de réfléchir à l'accession d'une femme au trône. Copie d'écran du Japan Times, le 9 septembre 2016.
The Japan Times – Shinzo Abe remet à sa place le secrétaire général de son propre parti (Parti libéral-démocrate – PLD). Quelques jours après que ce dernier s’est dit favorable à l’accession d’une femme au trône impérial nippon (voir notre revue de presse du 26 août), le Premier ministre indiqué que le sujet n’était pas à l’ordre du jour. D’après lui, l’enjeu réside dans « les anxiétés de l’Empereur Akihito » quant à sa préoccupation de ne plus pouvoir assumer ses fonctions (voir notre revue de presse du 8 août). La question d’une succession féminine, non autorisée par la loi de la Maison impériale, n’est donc pas une priorité – Shinzo Abe serait même réticent à envisager un tel « concept », souligne le Japan Times. Pour tout comprendre des questionnements liés à la succession d’Akihito, (re)lire notre temps fort : « Japon : la fin du règne impérial ? ».