Economie
Expert - Numériques en Chine

En Chine : les expatriés plus actifs sur WeChat que les Chinois ?

L'application WeChat est de plus en plus utilisée par les étrangers en Chine.
L'application WeChat est de plus en plus utilisée par les étrangers en Chine. (Crédit : D.R.).
De nos jours, WeChat est la plus importante application de messagerie instantanée avec plus de 600 millions de comptes enregistrés et 400 millions d’utilisateurs actifs par mois.

L’application jouit d’une place très importante dans la vie de la population chinoise. En effet, ces derniers sont totalement « fous » de leur smartphone et tours en recherche d’authenticité et d’innovation lorsqu’ils parcourent leur plate-forme préférée.

C’est pourquoi, l’application mobile proposent aujourd’hui beaucoup de services annexes et offre plus de confort et de divertissement aux utilisateurs tels que « WeChat wallet » (un portefeuille électronique), « WeChat payment » (un service de paiement en ligne), « WeChat moment » (un réseau social de partage), des applications et des jeux.

Aussi, ces fonctionnalités permettent aux compagnies – chinoises comme étrangères – de promouvoir leur marque en lançant des campagnes, en organisant des événements, en publiant des articles ou en plaçant des publicités attractives.

Toutefois, les utilisateurs chinois ne sont pas les seuls à être « fous » de l’application mobile. En effet, la Chine accueille aujourd’hui plus de 800 000 expatriés coréens, américains, japonais, français et bien plus encore qui ont ceci en commun d’avoir tous téléchargés WeChat !

Et des sondages sont souvent réalisés sur l’utilisation de l’application par les uns et les autres – les chinois et les étrangers expatriés. Selon ces sondages, la première chose à noter concernant l’usage des expatriés, c’est que leur situation géographique influe sur l’utilisation qu’ils ont de l’application.

Egalement, autre point d’intérêt : alors que la communauté d’expatriés sur WeChat est plus faible que les chinois, la cohésion entre les étrangers est plus forte au sein de ce « petit groupe » car ils se soutiennent mutuellement pour leur épanouissement en Chine.

Les étrangers qui viennent vivre en Chine sont principalement concentrés dans les grandes villes : à Guangzhou (Canton) avec 235 000 d’expatriés, Shanghai qui vient juste après et accueille 209 000 de personnes puis Pékin avec 107 000. Les autres sont répartis entre les provinces du Jiangsu, du Fujian, du Yunnan, du Zheijiang, du Shandong, du Lianing et du Guangxi.

S'inscrire sur WeChat est à la portée de tous et permet de discuter avec chacun.
S'inscrire sur WeChat est à la portée de tous et permet de discuter avec chacun. (Crédit : D.R.).
Partage
Selon ces sondages récents, les expatriés vivant à Guangzhou (Canton) auraient ainsi tendance à partager d’avantage d’informations personnelles sur la plate-forme. Cette fréquence de partage est aussi élevée qu’à Chengdu (dans la province du Sichuan) et cela alors que la ville ne figure même pas au classement des destinations favorites des expatriés avec seulement 8 % de présence étrangère. Les expatriés de Shanghai arrivent en seconde position, ce qui prouve leur attirance pour le partage de contenu.
Sur WeChat, on peut tout comme sur les autres réseaux sociaux partager des moments de sa vie.
Sur WeChat, on peut tout comme sur les autres réseaux sociaux partager des moments de sa vie. (Crédit : D.R.).
Lecture
De même, il ressort de ces sondages que les expatriés préfèrent lire les « moment » que leurs amis partagent plutôt que de partager eux-mêmes ces dits « moment ». D’ailleurs, à Guangzhou, ils sont plus de 50 % à adorer les publications sur « WeChat moment ». Chengdu n’est pas si loin avec environ 30 % d’expatriés qui lisent ces posts comparés à ceux de Shanghai et Pékin dont le taux est moins élevé, inférieur à 25 %.
Publications entre amis
Mais la différence n’est pas que dans la lecture ou le partage. Ainsi, alors que les expatriés de Pékin ne lisent pas les “moment” de n’importe qui (contrairement au réseau social Facebook par exemple) mais uniquement ceux de leurs amis qu’ils n’hésitent pas à commenter, partager ; à Shanghai, les « WeChat moment » des amis n’ont pas beaucoup de succès. En effet, la majorité des expatriés ne semblent pas prêter attention à ce qui se partage dans leur communauté.

En résumé, ces différents sondages montrent plusieurs types d’utilisations de WeChat en fonction des expatriés en Chine ; informations qu’il faut bien entendu mettre en miroir avec les utilisations des chinois. Ces derniers utilisent bien évidemment d’avantage toutes les fonctions que WeChat propose car ils sont très connectés et surtout car – logiquement – ils ont un plus vaste réseau d’amis. Ils peuvent alors discuter et partager avec une plus large communauté. De même, les utilisateurs étrangers ne sont pas au courant de tous les aspects de WeChat tels que les comptes des marques dont ils peuvent faire partie, les programmes de fidélités, ou encore le système du QR code…

Mais, les expatriés ne sont pas les seuls étrangers à être intéressés par WeChat. En effet, beaucoup d’entreprises étrangères saisissent les opportunités offertes par l’application dans le but de démarrer leur activité, en promouvant une campagne ou en organisant des événements pour l’ouverture d’un magasin. Et ce cas, WeChat est une incroyable opportunité pour ces compagnies car les clients chinois sont de plus en plus intéressés par les produits étrangers.

A propos de l'auteur
Olivier Vérot
Olivier Vérot est un expert en marketing numérique en Chine. Passionné par ce pays et par l’univers numérique chinois, il a fondé Gentlemen Agency Marketing Agency marketing to china et créé Marketing china, qui est aujourd’hui dans le top 5 des sites français sur le marketing et l’un des sites les plus consultés sur la Chine.