Revue de presse Asie - 23 février 2016

Radars chinois dans les Spratleys, terroristes présumés à Singapour et contrôle d'Internet en Inde

îles des Spratleys, en mer de Chine du Sud
La Chine aurait construit des radars sur 4 îles des Spratleys, en mer de Chine du Sud. Copie d'écran du Wall Street Journal, le 23 février 2016.

Asie du Nord-Est

La Chine aurait construit des radars en mer de Chine du Sud

Wall Street Journal – Après les missiles dans les Paracels, les radars dans les Spratleys. C’est la nouvelle avancée militaire chinoise que dévoileraient des images satellites analysées par le think-tank américain Center for Strategic and International Studies (CSIS). Construites sur 4 îles de l’archipel disputé, ces tours pourraient « changer significativement l’environnement opérationnel » régional en permettant à Pékin de « renforcer considérablement sa capacité de surveillance du trafic aérien et maritime en mer de Chine du Sud » – si tant est que les radars fonctionnent. Le rapport du CSIS intervient alors que le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, arrive aux Etats-Unis pour une visite de trois jours, note le Wall Street Journal.

Hong Kong : l’activiste Ray Wong accusé dans le cadre des émeutes de Mong Kok

Channel News Asia – C’est le co-fondateur du mouvement des « Indigènes hongkongais ». L’activiste Ray Wong a été inculpé aujourd’hui pour avoir contribué à fomenter les émeutes de Mong Kok, qui ont eu lieu la nuit du Nouvel an chinois. Il doit comparaître demain devant le tribunal d’instance de Kowloon.

Corée du Sud : les négociations autour du bouclier antimissile reportées sur fond de dialogue avec la Chine

The Korea Times – Petite victoire pour la Chine sur le dossier nord-coréen. Les négociations en cours entre Pékin et Washington ont incité les Etats-Unis à repousser leurs premières réunions de travail bilatérales avec la Corée du Sud autour du bouclier antimissile THAAD. La nouvelle a été annoncée par le ministre sud-coréen de la Défense nationale quelques heures avant l’ouverture de la cérémonie d’établissement du groupe de travail entre Séoul et Washington – le Joint Working Group (JWG) – indique le Korea Times. Les discussions autour du THAAD ne reprendront vraisemblablement pas avant que le ministre chinois des Affaires étrangères n’ait achevé sa visite de trois jours aux Etats-Unis, qu’il débute aujourd’hui. La Corée du Sud a néanmoins affirmé que le déploiement du THAAD sur son territoire dépendait de sa propre souveraineté et ne devait pas être subordonné au positionnement de la Chine sur le dossier nord-coréen.

Japon : le Parti Démocrate grossit en intégrant le Parti de l’Innovation

Mainichi – Le principal parti d’opposition renforce ses positions à la veille des élections de la Chambre Basse, en intégrant le Parti de la Innovation, dirigé par Yorihisa Matsuno. Son parti sera dissous, ses élus rejoindront le DP a posteriori. La formation naissante présentera sous peu un nouveau nom ainsi qu’un nouveau programme. Il représenterait 93 sièges (sur 475) en Chambre Basse, ainsi que 64 sièges (sur 242) en Chambre Haute.

Asie du Sud-Est

Singapour : arrestation de 4 terroristes présumés

Channel News Asia – Quatre Indonésiens, soupçonnés de rejoindre l’Etat Islamique en Syrie ont été arrêtés dimanche dernier à Singapour et extradés vers leur pays d’origione, rapporte Channel News Asia citant Merdeka.com. Selon l’Unité anti-terroriste de la police indonésienne, ces hommes âgés de 15 à 49 ans seraient proche d’Aman Abdurrahman, extrémiste reconnu et emprisonné. A ce jour, 500 Indonésiens auraient combattu en Syrie, dont une centaine seraient déjà rentrés chez eux.

Le Vietnam souhaite rejoindre les pays riches en 2035

Channel News Asia – La Banque mondiale publie ce mardi 23 février un projet bi-décennal qui permettrait au Vietnam de se rapprocher du statut de pays riche à l’horizon 2035. Les principaux objectifs sont définis en termes de compétitivité, d’efficacité administrative et de lien social. Pour ce faire, le Vietnam doit maintenir un rythme annuel de croissance de l’ordre de 7%, alors qu’il était de 5,88% sur la période 2011- 2015, mais le Vice-Premier ministre Vu Duc Dam se dit optimiste.

Thaïlande : intimidations contre une avocate des droits de l’homme

Prachatai – Le groupe Thai Lawyers for Human Rights (TLHR – voir notre article) rapporte qu’un groupe d’hommes aurait visité le logement d’Anchana Heemmina vendredi dernier, alors que sa mère de 75 ans était seule à la maison. Elle raconte que ces hommes auraient pris des photos, pour ensuite avertir sa fille de ne pas se servir de Facebook ou Line, les applications de messageries utilisées en Thaïlande. Le groupe d’hommes a prétendu faire partie des forces de l’ordre mais n’ont pas présenté de mandat officiel. Anchana Heemina a participé à la rédaction d’un rapport sur les tortures commises par les autorités thaïlandaises sur un groupe de la minorité musulmane vivant dans le Sud du pays.

Asie du Sud

Inde : le gouvernement part à la chasse aux sites et aux commentaires « négatifs »

The Indian Express« Surveiller » et « analyser » les plate-formes d’information en continu. C’est la mission confiée au futur Centre d’analyse des medias nationaux (National Media Analytics Centre – NMAC) dont la création a été décidée par le Secrétariat du Conseil indien de Sécurité nationale. Grâce à un logiciel conçu par un universitaire, cette nouvelle « cellule d’analyse des medias » permettra de détecter des mots-clés « belliqueux » et de prendre différentes mesures à l’encontre de sites et de commentaires considérés comme « négatifs », tout en déterminant l’historique de leurs auteurs. Objectif annoncé par le gouvernement : éviter que les commentaires abusifs de l’actualité déversés sur les réseaux sociaux ne fassent boule de neige et ne créent des mouvements déstabilisant « l’ordre et la loi ».

Le président indien vante les réussites économiques du pays devant le parlement

The Economic Times« Un havre de stabilité dans le tumulte de l’économie mondiale ». C’est ainsi que le président indien a décrit l’économie de son pays devant le parlement de New Delhi, alors que s’ouvre aujourd’hui la session budgétaire. Pranab Mukherjee a vanté les réalisations du gouvernement Modi : simplification des procédures pour les entreprises, suppression de lois obsolètes, mis en place d’un régime de taxes favorable à l’investissement. Et les résultats sont là, selon le président : l’Inde est désormais la « grande économie dont la croissance est la plus rapide ». En 2015, le pays a gagné 12 places dans le classement de facilité à faire des affaires de la Banque mondiale, et les investissements à destination de l’Inde ont bondi de 39%. Des propos dithyrambiques à nuancer en (re)lisant nos dossiers : « Inde : croissance et déceptions en hausse » et « Inde : facilité à faire des affaires, le dur combat ».

Inde : la révolte des Jats révèle la vulnérabilité de l’approvisionnement en eau à Delhi

The New York Times – Une révolte dans un Etat fédéré voisin, et New Delhi se retrouve privé d’eau. C’est ainsi que les manifestants de la caste Jat qui ont endommagé le canal de Munak, dans l’Etat de l’Haryana (Nord), ont coupé la capitale indienne de 60% de ses approvisionnements en eau. Il faudra environ 15 jours pour que la situation revienne à la normale, a déclaré un haut-fonctionnaire de la compagnie nationale des eaux. Mais même lorsque le canal de Munak fonctionne correctement, la ville subit de fréquentes ruptures d’approvisionnement, relève le New York Times. L’alimentation en eau est insuffisante pour les 18 millions d’habitants de la capitale – et les populations des bidonvilles sont les premières affectées.

Le Pakistan inaugure le premier parlement à l’énergie solaire

Pakistan Today – C’est une première mondiale. Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a inauguré aujourd’hui le parlement rénové du pays, qui fonctionne uniquement à l’énergie solaire. Les travaux ont été lancés il y a un an grâce à un don chinois de 55 millions de dollars. Une avancée qui incarne la « solidité de l’amitié entre Islamabad et Pékin », a indiqué Nawaz Sharif, mais aussi l’importance du corridor économique Chine-Pakistan – l’une des six branches de la « nouvelle route de la soie » voulue par Xi Jinping.
Par Alexandre Gandil et Ryoma Takeuchi, avec Clea Chakraverty à Paris