Revue de Presse Matières Premières - 2 février 2016

Chine et Corée font chuter le pétrole, prix des métaux bientôt en hausse et croissance mondiale du sucre boostée par l'Asie

Graines de froment sur un marché céréalier à Chandigarh dans le nord de l'Inde.
Graines de froment sur un marché céréalier à Chandigarh dans le nord de l'Inde. Copie d'écran du Reuters, le 29 janvier 2016.

ENERGIE

Les résultats maussades de la Chine et de la Corée du Sud font chuter les prix du pétrole

Reuters – Les prix du pétrole ont été entraînés à la baisse ce lundi, après les mauvais résultats économiques annoncés par la Chine et la Corée du Sud. Les chiffres publiés par Pékin ont montré qu’en janvier, l’activité s’est contractée dans le secteur manufacturier chinois à son rythme le plus rapide depuis 2012. Ce qui n’a fait qu’accroître les inquiétudes liées au niveau de la demande du plus gros consommateur mondial d’énergie. Tout aussi moroses, les chiffres annoncés par Séoul indiquent que les exportations sont à leur niveau le plus bas depuis la crise financière de 2009.

S&P dégrade la note de plusieurs compagnies gazières et pétrolières asiatiques

Channel News Asia – L’agence de notation Standard and Poor’s (S&P) a dégradé la note de plusieurs compagnies de la région Asie-Pacifique dans les secteurs gaziers et pétroliers, à cause principalement des prévisions à la baisse des prix du pétrole qui sapent les revenus du secteur et donc la confiance qu’il inspire.

La Chine ferme 4 300 mines de charbon supplémentaires

Mining.com/Xinhua – La Chine, premier consommateur mondial de charbon, intensifie ses efforts pour réduire la part du charbon dans son mix énergétique et par là-même ses émissions de gaz à effet de serre, en mettant sur la table 4,6 milliards de dollars en vue de la fermeture des sites inefficaces. Sur les trois prochaines années, Pékin va fermer 4 300 mines de charbon, supprimer les capacités de production de 700 millions de tonnes, et redéployer dans le pays 1 millions d’ouvriers. Ces cinq dernières années, la Chine a déjà procédé à la fermeture de 7 250 mines de charbon.

Inde : un tweet pour annoncer la construction d’une immense raffinerie de pétrole

The Hindu – Dharmendra Pradhan, ministre indien du pétrole, a annoncé par un simple tweet que les raffineurs d’État allaient se regrouper en vue de la construction d’une des plus grosses raffineries au monde de pétrole brut, dans l’État de Maharashtra. Cette gigantesque raffinerie d’une capacité de 60 millions de tonnes sera construite en deux phases, dont la première coûtera près de 15 milliards de dollars.


METAUX

Nippon Steel sort son chéquier pour se prémunir des retombées du ralentissement chinois

Japan Times – Le plus grand fabricant japonais d’acier, Nippon Steel & Sumitomo Metal Corp., a annoncé lundi son intention de racheter son rival Nisshin Steel Co., afin de se prémunir contre la dégradation du secteur, déclenchée par le ralentissement économique chinois. Nippon Steel, deuxième fabricant au monde placé juste derrière ArcelorMittal, n’a pas révélé le montant de cette acquisition.

Indonésie : Freeport perd son droit d’exporter le cuivre

Jakarta Globe/Reuters – L’Américain Freeport McMoran a perdu vendredi dernier son droit d’exporter depuis l’Indonésie le concentré de cuivre qu’il produit dans la mine de Grasberg, l’une des plus grosses au monde, située dans la province indonésienne de Papouasie. La licence délivrée par le gouvernement de Jakarta ne risque pas d’être renouvelée tant que la société américaine ne se sera pas acquittée d’un dépôt de 530 millions de dollars concernant une nouvelle fonderie en Indonésie. Le gouvernement de Jakarta se dit ouvert à la négociation avec Freeport, ajoutant que si ce dernier ne peut pas payer, il devrait manifester autrement son engagement à développer les capacités de fonderie du pays.

La hausse des prix des métaux pour bientôt selon les experts

Reuters – Quand s’arrêtera la chute des prix des métaux de base ? C’est la question pleine d’intérêt soulevée cette semaine par l’analyste de Reuters, Andy Home. Les prix des métaux de base sont à la baisse depuis des mois, ainsi que le cuivre, et ont affiché de nouvelles pertes dès le début 2016. Selon un sondage effectué par Reuters auprès de 32 experts du secteur, un pic a été atteint et l’on devrait s’attendre à une reprise à la hausse dans la seconde moitié de l’année. Un optimisme qui n’est pas partagé par la Banque mondiale (voir sections Chiffres).

AGRICULTURE

La croissance mondiale du sucre soutenue par l’Asie

Jakarta Globe/Reuters – Selon les experts réunis ce week-end à la Dubai Sugar Conference, l’Asie va stimuler la croissance de la demande mondiale en sucre à raison de 2% par an. Notant le fait que la consommation annuelle de sucre a été plus importante que la demande pour la première fois en cinq ans, les experts se permettent d’entrevoir une stabilisation des prix du sucre. Le sucre est l’une des rares matières premières dont les prix ont augmenté en 2015. En tête des pays asiatiques dans ce secteur, la Chine a battu des records d’importations de sucre l’année dernière.

La Corée du Sud va exporter pour la première fois du riz vers la Chine

Korea Times – Près de 30 tonnes de riz seront expédiées depuis le port sud-coréen de Gunsan cette semaine, pour atteindre Shanghai à la mi-février. Une fois les formalités de douane accomplies, le riz coréen sera vendu dans les points de vente des supermarchés Lotte Mart à Shanghai. Soixantre-dix tonnes supplémentaires pourraient aussi être acheminées vers le marché chinois en mars. La Corée du Sud aura attendu sept ans avant que la Chine ne l’autorise à exporter son riz. En cause, les mesures drastiques de quarantaine imposées par Pékin.

L’Inde vers une importation record de froment

Reuters – Les conditions climatiques défavorables et les stocks en baisse pourraient amener l’Inde à importer un volume record de froment d’ici l’année prochaine. Après la deuxième récolte consécutive en dessous de la moyenne, le pays a dû affronter des problèmes de sécheresse pour la récolte de cette année. L’Inde a généralement été auto-suffisante ces trente dernières années en matière de froment et de riz.

CHIFFRES

Les prévisions de prix de 37 matières premières sur 46 revus à la baisse par la Banque mondiale en 2016

World Bank – La Banque mondiale revoit à la baisse ses prévisions en 2016 sur le pétrole brut et s’attend également à ce que tous les prix des matières premières chutent, du fait d’une offre volumineuse persistante face à une faible demande dans les économies émergentes. Trente-sept des quarante-six matières premières surveillées par la Banque mondiale sont ainsi revues à la baisse pour cette année. Les prix des métaux devraient encore perdre 10% après avoir déjà chuté de 21% en 2015, et les prix des matières agricoles sont appelés à perdre en moyenne 1,4%, selon les experts de l’institution internationale.

Pour consulter le rapport complet de la Banque mondiale (30 pages, en anglais), cliquez ici.

Par Nicolas Sanders