Revue de presse matières premières - 22 janvier 2016

Pétrole africain de l'Inde, mines chinoises de charbon et production thaïlandaise de riz

Cathodes de cuivre.
Cathodes de cuivre. Copie d'écran du Wall Street Journal, le 20 janvier 2016.

ENERGIE

Chine : L’importation de pétrole brut sous surveillance des autorités

Reuters – Selon Reuters, la réglementation chinoise concernant l’importation de pétrole brut par de nouveaux acteurs du marché pourrait être modifiée. Récemment, un raffineur privé chinois n’est pas parvenu à obtenir le financement nécessaire en vue de l’achat de 1,5 millions de barils de brut, pour un montant supérieur à 50 millions de dollars. En Chine, les petits raffineurs privés sont surnommés « les théières » en raison de leur petite taille. En 2015, Pékin a autorisé une vingtaine de ces petits raffineurs a s’immiscer dans le marché du pétrole, pour briser le monopole d’achat du brut détenu jusque-là par les compagnies d’Etat. D’autres petits raffineurs devraient recevoir le sésame des autorités mais les conditions et les critères d’attribution seront probablement resserrés.

L’Inde ira chercher son pétrole en Afrique

Indo Asian Commodities – L’Inde, qui importe la plupart de son pétrole brut, est désireuse de diversifier ses sources d’approvisionnement, a annoncé le ministre indien du Pétrole. « Nous avons importé 32 millions de mètres cubes de brut depuis l’Afrique en 2014, dont 3 millions de tonnes d’Afrique du Nord et 29 millions de tonnes essentiellement du Nigeria et de l’Angola, a déclaré Dharmendra Pradhan. Ce qui représente environ 16% de notre consommation, et cela va continuer d’augmenter dans les prochaines années. » Selon le ministre, les nouvelles découvertes de gisements en Afrique ont fait grimper de 100% les réserves de pétrole.

La Chine ferme 4 300 mines de charbon supplémentaires

Mining.com/Xinhua – La Chine, premier consommateur mondial de charbon, intensifie ses efforts pour réduire la part du charbon dans son mix énergétique et par là-même ses émissions de gaz à effet de serre, en mettant sur la table 4,6 milliards de dollars en vue de la fermeture des sites inefficaces. Sur les trois prochaines années, Pékin va fermer 4 300 mines de charbon, supprimer les capacités de production de 700 millions de tonnes, et redéployer dans le pays 1 millions d’ouvriers. Ces cinq dernières années, la Chine a déjà procédé à la fermeture de 7 250 mines de charbon.

METAUX

Le cuivre à la baisse et les craintes sur la Chine à la hausse

Wall Street Journal – Les prix du cuivre sont repartis à la baisse mercredi dernier après un léger mieux en début de semaine. Depuis le début 2015, les prix ont chuté de 8%, et le cuivre se négocie actuellement à son plus bas niveau depuis 2009 ; tandis que les craintes liées au ralentissement économique chinois ont suscité des inquiétudes sur la demande pour ce métal. La Chine est le plus gros consommateur au monde de cuivre, un composant-clé dans la fabrication des téléphones portables comme dans le secteur du bâtiment. La décision chinoise de réduire de 2,9% les investissements dans le réseau électrique d’Etat en 2016 est une mauvaise nouvelle pour la demande en cuivre, relève le groupe financier Macquarie dans une note, tout en admettant la difficulté à interpréter ce genre de données…

Nickel Asia Corp se serre la ceinture

BusinessWorldOnline – Nickel Asia Corp, premier producteur de nickel aux Philippines et l’un des premiers dans le monde, stoppe net tous ses plans d’expansion cette année, car les prix des métaux continuent leur baisse. L’entreprise entend faire face aux prix bas en réduisant ses coûts. Même si 2015 a marqué pour Nickel Asia Corp la septième année consécutive de hausse de la production et des exportations, cela ne sera pas suffisant pour affronter la chute continuelle des prix du nickel.

Acier : la confiance du directeur général de Tata Steel pour 2016

Indo Asian Commodities – Les prix de l’acier pourraient se stabiliser en 2016 après que le secteur a supporté la surabondance chinoise en 2015. C’est le point de vue défendu par T.V Narendran, directeur général de Tata Steel, qui souhaite que « 2016 soit légèrement mieux que 2015 ». Selon l’homme d’affaires indien, un surplus de 60 millions de tonnes d’acier est arrivé de Chine sur le marché, avec un impact sur les prix, mais il ne faut pas s’attendre à plus d’exportation de la part de Pékin, car le gouvernement œuvre pour une réduction de la production. « La production a baissé de 3%, et la consommation de 5%. Je ne vois donc pas plus d’acier arriver qu’il n’en est déjà arrivé. Plus de 70% des aciéristes chinois perdent de l’argent, je ne crois pas qu’ils puissent tenir longtemps à ces prix. Ce n’est pas comme si les aciéristes chinois étaient compétitifs et gagnaient de l’argent avec ces prix. Je pense qu’ils perdent autant sinon plus d’argent que beaucoup d’entre nous ».

AGRICULTURE

Chine : record d’importation de sucre en 2015

Jakarta Globe/Reuters – Premier acheteur mondial de sucre, la Chine a importé 4,85 millions de tonnes de sucre brut en 2015, battant un record déjà atteint deux ans auparavant, selon les chiffres des douanes chinoises. Des volumes d’importation qui auraient pu être encore plus importants sans les contrôles poussés sur les permis d’importer et la contrebande foisonnante de sucre blanc le long des frontières sud de la Chine.

La Thaïlande réduit sa production de riz

Bangkok Post – Les riziculteurs, les meuniers et les exportateurs thaïlandais ont validé le plan du gouvernement visant à réduire la production de riz pour la campagne 2016-2017 de 30 millions de tonnes à 25 millions. La sécheresse est la principale cause avancée par les médias thaïlandais pour expliquer les raisons de la baisse. Selon l’Association des exportateurs de riz thaïlandais, la réduction de la production n’affectera pas les exportations.

Indonésie : les exportations d’huile de palme à la baisse pour la première fois depuis 5 ans

Jakarta Globe/Reuters – En 2016, l’Indonésie exportera moins d’huile de palme en raison d’un usage de plus en plus important de cette matière première dans le biodiesel, selon le directeur de l’Association indonésienne de l’huile de palme (GAPKI). Malgré le fait que la production d’huile de palme dans l’archipel sera cette année plus grande que prévue, notamment grâce à la diminution des effets du phénomène climatique El Niño – la pluie étant revenue dans certaines zones de l’Indonésie. En vue de réduire sa facture d’importation de pétrole et d’éponger ses stocks en huile de palme brute, l’Indonésie compte largement promouvoir l’usage du biodiesel en 2016.

CHIFFRES

Tableau : les rendements des matières premières depuis 10 ans

Usfunds.com – Comme à chaque début d’année, U.S. Global Investors publie le Periodic Table of Commodity Returns, en français le tableau périodique de rendement des matières premières, portant sur les dix dernières années. La version proposée en ligne est interactive, ce qui permet de trier les rendements selon différentes catégories, comme la matière première la plus volatile, le meilleur rendement ou le plus désastreux.
Les rendements des matières premières ces 10 dernières années
Les rendements des matières premières ces 10 dernières années (Source : Usfund.com).

Par Nicolas Sanders