Revue de presse Asie - 17 décembre 2015

L'Asie et la hausse des taux américains, Chine et ventes d’armes à Taïwan et Google en Inde

La Chine imposera des sanctions contre les entreprises américaines impliquées dans la vente d’armes à Taïwan annoncée hier par Washington.
La Chine imposera des sanctions contre les entreprises américaines impliquées dans la vente d’armes à Taïwan annoncée hier par Washington. Copie d’écran du South China Morning Post, le 17 décembre 2015.

L’Asie et la hausse des taux d’intérêts américains

En Asie, les marchés financiers ferment à la hausse

Voice of America – La décision était attendue depuis longtemps. Hier, la Banque centrale américaine a décidé de remonter ses taux d’intérêts de 0,25 points, alors qu’ils étaient quasi nuls – une première depuis 2008. En Asie, ce mouvement a été accueilli très favorablement par les investisseurs, note Voice of America. En atteste la clôture à la hausse des bourses régionales mercredi : au Japon (+2%), à Hong Kong (+1%), mais aussi à Séoul, à Taipei et à Shanghai.
Néanmoins, les Etats asiatiques restent prudents. La directrice de la Fed a annoncé de futures hausses des taux d’intérêts, et l’expérience montre que « les deuxième et troisième hausses d’un cycle ont toujours un effet négatif sur les marchés financiers », indique Angus Nicholson, analyste financier à IG Group (Melbourne).

Chine : risques de fuite des capitaux et de dépréciation du yuan

South China Morning Post – Parmi les pays asiatiques, la Chine est certainement le plus méfiant face à la hausse des taux d’intérêts américains. Le ministre chinois du Commerce a ainsi prévenu que cette décision aurait des impacts « directs et indirects » sur les échanges et les investissements de Pékin, sans savoir encore quelle serait leur ampleur. Des analystes de la banque d’investissement Haitong Securities estiment néanmoins que cette décision de la Fed « favoriserait la fuite des capitaux de Chine et la dépréciation du yuan ». Le South China Morning Post rappelle que lors du dernier cycle de hausse des taux d’intérêts par la Fed en 2004, la Chine n’avait pas subi d’impact négatif puisque ses marchés financiers étaient « fermés au monde extérieur » – ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Inde : un impact « minimal »

Livemint – Les inquiétudes de l’autre géant asiatique sont bien moindres. Le conseiller économique en chef de Narendra Modi, Arvind Subramanian, a déclaré aujourd’hui que la hausse des taux d’intérêts américains auraient un impact minimal sur l’Inde, contrairement aux autres pays en développement. Les fondamentaux économiques solides de New Delhi le prémuniraient contre une potentielle volatilité des marchés financiers – une analyse partagée par le gouverneur de la Banque centrale indienne et certains décideurs politiques.

Asie du Nord-Est

Taïwan : les Etats-Unis confirment leur vente d’armes, la Chine proteste

South China Morning Post – Les bruits de couloir du Congrès américain ont été confirmés hier : les Etats-Unis vendront bien à Taïwan pour près de 2 milliards de dollars d’arsenal militaire dont deux frégates, des missiles anti-tanks et des véhicules d’assaut amphibies. Un accord qui irrite Pékin. Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères a ainsi annoncé que des sanctions seraient prises contre les compagnies américaines impliquées dans la vente. « Taïwan est une partie inaliénable du territoire chinois », justifie-t-il. Du côté de Taipei, en revanche, on se réjouit de la vente conclue avec Washington : « les relations entre Taïwan et les Etats-Unis n’ont jamais été aussi bonnes », ont déclaré le bureau du président et le ministère taïwanais des Affaires étrangères.

Japon : toujours aucune visibilité sur la décontamination de Fukushima

The Japan Times – Près de cinq ans après le drame de Fukushima, les propos du responsable de la mise hors service et de la décontamination des réacteurs, Naohiro Masuda, ne sont ni convaincants, ni rassurants. Rien ne peut être promis, et aucun calendrier ne peut être fixé, a-t-il affirmé hier au siège de Tepco. Il faudra peut-être plus de 50 ans pour remettre le site en état, indique le Japan Times, alors que le gouvernement nippon avait déclaré la situation « sous contrôle » dès la fin 2011. D’après Masuda, les débris nucléaires fondus au sein des réacteurs n’ont pas été encore localisés, et aucun moyen de les extraire n’a encore été mis au point.

Corée du Nord : la bombe H plutôt pour 2020

The Korea Herald – La communauté internationale a reçu avec suspiscion l’annonce faite par Kim Jong-un la semaine dernière, selon laquelle le régime de Pyongyang aurait développé la bombe H. Mais pour le site d’information américain 38 North, spécialisé sur la Corée du Nord, cette perspective serait envisageable à l’horizon 2020. Et ce pour une raison simple : tous les Etats ayant développé la bombe A ont poursuivi leurs recherches afin de développer la bombe H. Il n’y a pas de raison que la Corée du Nord échappe à cette logique. D’après l’éditeur de 38 North, les Etats-Unis devraient accepter les demandes de Pyongyang pour négocier un accord de paix – ils pourraient ainsi traiter de la dénucléarisation en même temps au lieu d’en faire un prérequis, ce qui bloque les pourparlers depuis plusieurs années.

Asie du Sud-Est

Malaisie – Philippines : mort présumée d’un important terroriste

The Straits Times – Les services de renseignement de Kuala Lumpur ont annoncé la mort aux Philippines d’un important terroriste malaisien, Mohd Najib, l’artificier du groupe Abu Sayyaf ayant fait allégeance à Daech, et qui aurait permis à plusieurs Malaisiens de se rendre en Irak et en Syrie. Mohd Najib aurait été abattu mardi par l’armée philippine lors d’une attaque dans le sud de l’archipel, mais les renseignements malaisiens attendent encore la confirmation de leurs homologues de Manille.

L’Indonésie reçoit 250 millions d’euros des Etats-Unis pour l’environnement

The Jakarta Post – C’est le plus gros investissement jamais réalisé en faveur de l’environnement. L’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID) accordera une aide de 250 millions de dollars au gouvernement de Jakarta, destinée à la protection des forêts, l’utilisation des sols, la conservation du milieu marin, la gestion de la pêche, la promotion des énergies vertes, l’accès à l’eau potable, l’hygiène et la réduction des risques climatiques. L’ambassadeur américain à Jakarta a justifié hier ce programme ambitieux par le rôle-clé que peut jouer l’Indonésie pour la « résolution des problèmes environnementaux ».

Thaïlande : hommage à Benedict Anderson

Bangkok Post – Beaucoup d’articles célébrant la mémoire de Benedict Anderson, l’un des plus importants chercheurs sur la Thaïlande, l’Indonésie et les Philippines des cinquante dernières années, ont été écrits depuis son décès à Surabaya le 11 décembre. Dans le Bangkok Post, Chris Baker, un autre grand expert de la Thaïlande, rend à son tour hommage à l’Anglo-Irlandais amoureux de l’Asie du Sud-Est dans un compte-rendu du livre Exploration and Irony in Studies of Siam over Forty Years, lequel regroupe les principaux écrits du professeur Anderson sur la Thaïlande. Qu’il s’agisse de son analyse des facteurs socio-culturels de la répression d’octobre 1976 ou de ses écrits récents sur le cinéma d’Apichatpong Weerasethakul, la grande qualité de Ben Anderson, selon Chris Baker, était « d’insérer la réalité de la vie quotidienne au sein des études académiques » et « d’effectuer des analyses sophistiquées sans utiliser un seul mot de jargon ».

Asie du Sud

L’Inde, nouvelle cible des grands projets Google

Livemint – Google veut connecter un maximum d’Indiens à Internet. Et pour ce faire, l’entreprise américaine accélère ses investissements dans les produits, les opérations d’ingénierie, les promoteurs, la création de contenu web régional et les startups. Deuxième marché de recherche mobile après les Etats-Unis, Google « ne fait que débuter » en Inde, indique son PDG Sundar Pichai (né à Chennai). Parmi ses grands projets, le groupe américain souhaite fournir un accès internet dans les gares indiennes et même permettre la connexion de tous les Indiens via des ballons stratosphériques (projet Loon). Google est également en train de perfectionner son service de traduction en hindi, ajoute Livemint.

Le Pakistan accpete finalement de rejoindre l’alliance contre le terrorisme menée par l’Arabie Saoudite

Dawn – C’est une histoire pleine de rebondissements. Avant-hier, l’Arabie Saoudite annonçait le Pakistan parmi les membres de son alliance anti-terroriste formée par 34 pays à majorité musulmane. Mais suprise, hier, quand les autorités d’Islamabad ont annoncé qu’elles n’avaient pas été consultées par Riyad et qu’elles lui demandaient des comptes. Finalement, le gouvernement pakistanais a officiellement annoncé sa participation à l’alliance aujourd’hui – après que l’Arabie Saoudite a annoncé avoir reçu « un engagement secret » de la part du Pakistan, antérieur à sa déclaration de mardi. Un engagement dont le ministère des Affaires étrangères n’était vraisemblablement pas au courant…

Népal : la présidente visée par une attaque des Madhesi

Nepali Times – Le Népal ne cesse de s’enfoncer dans la crise politique. Lors d’un déplacement à Janakpur – dans le sud-est du pays – à l’occasion d’une fête religieuse, la présidente nouvellement élue Bidya Bhandari a fait l’objet d’attaques de la part de Madhesi qui lui auraient jeté des « pierres », des « briques » et des « cocktails Molotov ». Plusieurs personnes ont été blessées dont 7 pèlerins indiens, actuellement hospitalisés à Janakpur, informe le Nepali Times.

Par Joris Zylberman et Alexandre Gandil, avec Arnaud Dubus à Bangkok, Clea Chakraverty et Anda Djoehana Wiradikarta à Paris