Revue de presse Asie - 3 août 2015

Manifestations taïwanaises, inondations birmanes et nouvelle constitution népalaise "anti-femmes"

Copie d’écran du site du South China Morning Post
Copie d’écran du site du South China Morning Post

Asie du Nord-Est

Taïwan : le gouvernement va rencontrer les étudiants après leurs manifestations contre les nouveaux manuels scolairesTaipei Times – Le ministre taïwanais de l’Education, Wu Se-hwa, doit rencontrer ce lundi 3 août les représentants du mouvement étudiant s’opposant à la réforme des programmes d’histoire du pays. Cette réforme introduit une approche plus sino-centrée de l’histoire taïwanaise, en accord avec les positions du parti au pouvoir, le Kuomintang (KMT). Les opposants accusent ainsi le gouvernement de revenir sur les acquis des dernières décennies et de vouloir réécrire l’histoire de leur île, qu’ils considèrent comme certes influencée par la Chine, mais tout de même distincte du continent. Le Taipei Times voit dans cette avancée une issue potentielle aux tensions qui frappent le pays depuis plusieurs semaines et qui ont causé le suicide d’un lycéen la semaine dernière. De son côté le Global Times, qui interroge des experts de Pékin, considère que les manifestations étudiantes remettent en cause le principe « d’une seule Chine » et sont instrumentalisées par le DPP (Parti démocrate progressiste, considéré comme hostile à Pékin) en vue de la présidentielle de 2016.
Japon : demande d’explications après les Wikileaks sur l’espionnage américainThe Mainichi avec Kyodo« Si les accusations d’espionnage s’avéraient fondées, le Japon, en tant qu’allié des Etats-Unis, trouverait cela profondément regrettable ». Les propos sont de Yoshihide Suga, secrétaire général du gouvernement japonais. Vendredi dernier, le 31 juillet, Wikileaks a rendu public des rapports de la NSA selon lesquels l’agence américaine aurait placé sur écoute, depuis 2006, 35 « cibles » nippones dont le secrétariat du gouvernement, la Banque centrale, les ministères des Finances et du Commerce ainsi que plusieurs grandes entreprises. Yoshihide Suga a également indiqué aux journalistes qu’il « demande fermement au directeur des renseignements américains, James Clapper, de vérifier ces faits ».
Chine : la production manufacturière au plus bas en deux ansSouth China Morning Post – La Chine a enregistré en juillet 2015 son indice PMI manufacturier le plus bas depuis deux ans, à 47,1 (un indice inférieur à 50 signifie une contraction de l’activité par rapport au mois précédent). Il s’agit du cinquième mois consécutif de contraction pour le secteur manufacturier chinois. D’après le South China Morning Post, cette baisse s’explique par le pragmatisme des investisseurs et entrepreneurs étrangers, qui ajustent leur comportement suite au ralentissement de l’économie chinoise. Malgré toutes les mesures du pouvoir central, la croissance devrait connaître en 2015 son taux le plus faible depuis 25 ans : soit 7 %, contre 7,4 % en 2014.

Asie du Sud-Est

Birmanie : les inondations font 46 mortsChannel News Asia – Les glissements de terrain et inondations liées aux pluies torrentielles de la mousson ont fait jusqu’à présent 46 morts en Birmanie, d’après Channel News Asia. Des milliers de maisons, de complexes agricoles, de ponts et de routes ont été détruits. Au total, ce sont environ 200 000 personnes qui ont été touchées par les inondations à travers le pays. Les Nations Unies ont déclaré que ces chiffres n’étaient que provisoires, et qu’il faudrait attendre plusieurs jours encore avant de pouvoir livrer le bilan de la catastrophe naturelle. D’autres pays de la région tels que l’Inde, le Pakistan et le Vietnam ont également été frappés par ces pluies particulièrement violentes.
Indonésie : trois membres supposés de Daech arrêtésJakarta Post – C’est au sud de l’archipel, dans la province des petites îles de la Sonde orientales, que la police locale a arrêté 3 membres supposés de Daech le 31 juillet. Les trois hommes étaient suspectés de diffuser la propagande du groupe « Etat islamique » auprès des populations locales. D’après le Jakarta Post, ils portaient des peintures et des drapeaux frappés du symbole de Daech lors de leur arrestation.
Singapour : le Premier ministre souhaite maîtriser l’afflux de main d’oeuvre étrangèreBusiness Standard – Dans un entretien télévisé diffusé hier soir, dimance 2 août, le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong a affirmé qu’il était de la responsabilité du gouvernement de trouver un équilibre entre l’afflux de main-d’oeuvre étrangère, d’une part, et la protection de « l’identité unique de la nation », d’autre part. Lee Hsien Loong a ainsi souligné l’importance de l’intégration des ressortissants étrangers dans la société singapourienne et soulevé la question de la surpopulation de l’île, dont la densité de population est l’une des plus fortes du monde.

Asie du Sud

Inde : New Delhi lorgne sur l’OcéanieThe Hindu – Les avancées chinoises continuent d’orienter la politique étrangère indienne. Après l’Asie centrale et l’Afrique, c’est avec l’Océanie que New Dehli essaie désormais de se rapprocher, note The Hindu. Ainsi, l’Inde accueillera le 21 août le « Forum for India-Pacific Islands Cooperation » (FIPIC), un sommet rassemblant 14 Etats insulaires d’Océanie. Et ce, alors même que Pékin entretient des relations de plus en plus intenses avec eux – grâce aux dons bilatéraux notamment. Le Premier ministre indien Narendra Modi espère que cette rencontre donnera lieu à des accords dans différents domaines (agriculture, changement climatique, programmes spatiaux, etc.) et pourra être reconduit régulièrement. L’Océanie se trouve au carrefour des ambitions asiatiques puisque, outre l’Inde et la Chine, le Japon accorde également une attention particulière à la région (voir notre article).
Pakistan : comment Islamabad a affaibli les Taliban en révélant la mort de Mollah OmarDailyO – D’après l’analyse du site indien DailyO, la révélation de la mort du Mollah Omar incarne un profond changement dans la stratégie afghane d’Islamabad. Le Pakistan aurait ainsi changé son fusil d’épaule : s’il soutenait auparavant l’instauration d’un gouvernement taliban à Kaboul, c’est désormais avec le Président élu Ashraf Ghani qu’il souhaite collaborer. La perte de contrôle de l’ISI (services de renseignement pakistanais) sur une partie des Taliban suite à l’intervention de l’OTAN, permet notamment d’expliquer ce renversement de situation. Ainsi, en annonçant la mort du Mollah Omar, le Pakistan détruit le lien le plus puissant qui unissait entre eux des Talibans aujourd’hui profondément divisés. Cela permet donc de placer en position de force le gouvernement afghan face à ses adversaires dans les négociations pour la paix.
Népal : critiques sur la nouvelle constitution jugée « anti-femmes »The Malay Mail Online – Le projet de constitution népalaise est vivement critiqué par les femmes du pays. Selon elles, le texte porte atteinte à leur citoyenneté et à leur droit à la propriété alors même qu’il devait tirer un trait sur des siècles d’inégalités. La plupart des critiques se focalisent sur certains articles dont la formulation est considérée comme floue ou inadéquate. Ce qui pourrait offrir une marge d’interprétation trop grande et ainsi permettre la reproduction de traditions inégalitaires et de rapports homme/femme déséquilibrés. Par exemple, les femmes craignent de voir leur droit à l’avortement remis en cause via l’instrumentalisation d’une nouvelle clause constitutionnelle sur l’interdiction de l’avortement sélectif des filles, dont la pratique est déjà illégale.

La rédaction d’Asialyst