Revue de Presse Asie – 27 juillet 2015

Redémarrage d’une centrale japonaise, visite indonésienne de David Cameron et inondations au Pakistan

Copie d’écran du Asahi Shimbun
Copie d’écran du Asahi Shimbun

Asie du Nord-Est

Japon : le pays se rebranche au nucléaireThe Japan Times – Le zéro nucléaire : c’est fini. Le Japon s’apprête à redémarrer, mi-août, l’un de ses réacteurs dans la centrale de Sendai. Des exercices relatifs aux procédures d’urgence ont commencé ce lundi, dernière étape de la remise en route. Le réacteur Sendai 2 a lui aussi obtenu le feu vert technique pour redémarrer. Tous les réacteurs étaient l’arrêt depuis l’accident de Fukushima en 2011. Pour accroître sa réactivité en cas d’accident, note The Asahi Shimbun, Kyushi Electric a augmenté le nombre d’employés présents la nuit dans cette centrale. Ils seront désormais 52, contre 12 avant le désastre de Fukushima.
Chine : le palmarès de la corruption par provinceSouth China Morning Post – Avec 90 hauts responsables arrêtés, c’est le Guangdong qui décroche, et de loin, la palme du plus grand nombre d’officiels corrompus. Le quotidien hongkongais, qui cite un article de The Beijing News, s’appuie sur le nombre de personnes arrêtées depuis le lancement d’une grande campagne anti-corruption par le Président Xi Jinping fin 2012. Les provinces les moins corrompues ? Le Qinghai, le Tibet et Pékin.
Chine : le drame des enfants « laissés derrière »Myanmar Times – Dans les campagnes chinoises, 61 millions d’enfants se retrouvent seuls, orphelins ou abandonnés par leur parents partis chercher du travail en ville. Certains sont recueillis par leurs grands parents ou d’autres membres de leurs familles, mais 3% sont livrés à eux-mêmes estime la All-China Women’s Federation. La Chine a pu se développer grâce à ces centaines de millions de bras venus des campagnes, explique le Myanmar Times, qui reprend un article de l’AFP ; mais les enfants de migrants, qui n’ont pas accès aux systèmes de santé et d’éducation en vertu du système de permis de résidence, sont les grands perdants de cet exil. Le mois dernier, dans la province de Guizhou, 4 frères et sœurs de 5 à 13 ans se sont donnés la mort en buvant de l’eau mélangée à des pesticides, après le départ de leurs deux parents. Le drame a eu un retentissement national et a poussé le Premier ministre Li Keqiang à déclarer qu’il fallait « mettre un terme à ce genre de tragédie ».
Chine : le Real Madrid s’implante sur AlibabaXinhua – Maillots, chaussures… Le célèbre club de football madrilène annonce l’ouverture d’un magasin dédié sur la plateforme d’achats chinoise. « Nous sommes le meilleur club du monde, et ce partenariat stratégique avec Alibaba nous aidera à faire un pas de plus en Chine », explique le président du Real Madrid. C’est le deuxième club européen, après le Bayern Munich, à ouvrir un tel « flagship store » sur Alibaba.

Asie du Sud-Est

Indonésie : David Cameron en visiteThe Jakarta Globe – Première étape de la tournée de David Cameron en Asie du Sud-Est : l’Indonésie. C’est sa « seconde visite en trois ans », souligne le Premier ministre britannique dans le Jakarta Globe, à qui il accorde une longue interview. Commerce, investissements, David Cameron promet aussi des crédits pour développer les infrastructures indonésiennes, notamment dans le secteur maritime, à hauteur d’un milliard de livres sterling (environ 1,4 milliard d’euros). Cette visite a aussi pour but de renforcer les liens entre Londres et Jakarta en matière de lutte contre le terrorisme : « Je pense que l’Indonésie, en tant que plus grand pays musulman au monde, à des choses à nous apprendre ». En échange, le Royaume-Uni propose son expertise anti-terroriste. Un député indonésien, interrogé par le quotidien The Jakarta Post, espère lui que le président Joko Widodo en profitera pour demander la fermeture du bureau de L’Organisation pour une Papouasie libre (OPM) à Oxford. Ce mouvement séparatiste lutte depuis des dizaines d’années pour l’indépendance de la Papouasie et de la Papouasie occidentale. « Fermer ce bureau, dit-il, constituerait une marque de respect de l’intégrité territoriale de l’Indonésie ».
Thaïlande : un film sirupeux et biaisé sur le Sud séparatistePrachatai – Le média thaïlandais taille en pièce le nouveau film « Latitude No. 6 », sponsorisé par l’armée, qui se déroule dans l’une des trois provinces séparatistes du sud de la Thaïlande. Sur fond d’histoire à l’eau de rose, le film présente, selon Prachatai, une vision extrêmement simpliste du conflit, réduit à sa dimension religieuse. Oubliées les atrocités commises par les militaires : ici, les soldats retrouvent les enfants égarés, rendent visites aux victimes d’attentats à la bombe et aident à construire des mosquées. Les acteurs ne sont pas Malais et ne s’expriment pas non plus dans le bon dialecte : une sorte de western américain des années 1950, lance le média en ligne, où les cowboys et les Indiens étaient joués par des acteurs blancs…
Thaïlande : des birmans « quasi-esclaves »The New York Times – A quelques heures de la publication par le département d’Etat américain du classement de la Thaïlande dans le « Trafficking in Persons Report », le New York Times publie un reportage d’investigation sur l’emploi de Birmans dans des « conditions d’esclavage » sur des chalutiers thaïlandais. Les poissons péchés sont notamment utilisés dans la confection de nourriture pour animaux de compagnie en Europe et aux États-Unis.

Asie du Sud

Inde : attaque terroriste dans le PenjabTimes of India – Les journaux indiens sont en alerte depuis l’attaque, ce matin, d’un commissariat de Gurdaspur, dans la province du Penjab (nord de l’Inde). Au moins 6 personnes, civils et policiers, ont été tuées selon un dernier bilan. Les assaillants portaient un uniforme militaire et retiendraient plusieurs otages. Cinq bombes ont aussi été retrouvées sur les rails de la ligne de chemin de fer Amritsar-Pathankot, selon The Indian Express. Le ministre indien de l’Intérieur assure contrôler la situation et a ordonné un renforcement des mesures de sécurité à la frontière avec le Pakistan.
Pakistan : inondations meurtrièresThe Express Tribune – Des centaines de milliers de personnes sont affectées par les pluies torrentielles qui touchent depuis plusieurs jours le nord et le sud du Pakistan. Les autorités estiment que 700 personnes n’ont plus de toit, rien que dans le district de Chitral, près de la frontière avec l’Afghanistan. L’armée a été mobilisée pour évacuer, par bateau et par hélicoptère, des milliers d’habitants dans les zones sinistrées, raconte Dawn.

La rédaction d’Asialyst