Environnement
L'Asie du Nord-Est dans la presse

Au moins 40 morts sur le chantier d’une centrale électrique dans l’est de la Chine

Les secours recherchent les personnes ensevelies sous les décombres d'un échafaudage de la centrale de Fengcheng en Chine. Copie écran UPI Photo Wan Xiang / Xinhua
L’accident a mobilisé plus de 200 soldats, une trentaine de pompiers et pas moins de 9 chiens de secours. Selon les premiers bilans officiels publiés ce jeudi matin 24 novembre, l’effondrement d’un échafaudage sur une tour de refroidissement d’une centrale nucléaire en construction de la province du Jiangxi a fait au moins 40 morts et 5 blessés.
Au total plus de 68 personnes travaillaient sur le chantier au moment de l’accident rapporte le South China Morning Post qui cite l’Administration nationale pour la sécurité au travail. Le quotidien hongkongais publie de nombreuses images des uniformes orange des personnels de secours sur fond gris-béton de la centrale en construction.
L’accident s’est produit vers 7 heures du matin, heure chinoise dans la ville de Yichun dans la province orientale du Jiangxi explique le Global Times reprenant les informations fournies par l’agence officielle Chine Nouvelle. Un nombre inconnu d’ouvriers sont restés piégés sous les décombres poursuit le journal anglophone. La centrale de Ganneng Fengcheng fait partie d’un projet d’expansion de 1,1 milliard de dollars visant à construire deux centrales à charbon de 1000 mégawatts d’ici à 2018 note pour sa part le site UPI.
Ce nouvel accident embarrasse les autorités chinoises, car il traduit une nouvelle fois le manque de respect des standards de sécurité et l’empreinte de la corruption qui gangrène certains chantiers y compris pour de grands travaux d’infrastructures. Liu Qi, le gouverneur du Jiangxi, est arrivé sur le site pour « guider les sauvetages » rapporte le China News Service. Selon les chiffres de l’Administration nationale pour la sécurité au travail relevés par RFI, 33 000 accidents ont fait près de 20 000 morts et disparus dans la première moitié de 2016.

Les autres faits du jour en Asie du Nord-Est

Corée du Sud : Perquisition chez Lotte et SK dans le cadre du scandale qui touche la présidence, rapporte The Straits Times.

Corée du Sud : Corée du Sud : un tribunal ordonne au Japon de compenser les travailleurs forcés de la Seconde Guerre, rapporte le Japan Times.

A propos de l'auteur