Revue de presse Pakistan - 8 novembre 2016

Pakistan : expulsion de 3 diplomates indiens

Une petite dizaine de diplomates indiens au Pakistan vont être renvoyés dans leur pays, accusés d'espionnage. Copie d'écran de Dawn, le 8 novembre 2016.
Une petite dizaine de diplomates indiens au Pakistan vont être renvoyés dans leur pays, accusés d'espionnage. Copie d'écran de Dawn, le 8 novembre 2016.
Firstpost – La chasse aux « diplomates espions » fait rage entre New Delhi et Islamabad. Deux semaines après l’expulsion d’un employé de l’ambassade pakistanaise dans la capitale indienne (voir notre revue de presse du 27 octobre), c’est au tour du Pakistan de s’en prendre aux officiels indiens sur son sol. Voilà donc trois diplomates indiens déclarés personae non gratae par Islamabad et ont été renvoyés chez eux ce mardi 8 novembre, accusés de travailler pour leurs services de renseignements nationaux – le RAW (Research and Analysis Wing) et l’Intelligence Bureau.

Quatre de leurs confrères devraient suivre le même chemin jeudi, annonce le site indien Firstpost. De son côté, le quotidien pakistanais Dawn explique quant à lui que ces officiels étaient soupçonnés par le ministère des Affaires étrangères à Islamabad « d’implication dans la coordination d’actions terroristes et d’activités subversives » – notamment en faveur des Talibans pakistanais. Les autorités du pays se félicitent en outre d’avoir « fait sauter » la couverture d’autant « d’agents doubles » en une seule fois.