Revue de presse Inde - 27 octobre 2016

Inde : expulsion d'un diplomate pakistanais pour "espionnage"

Les autorités indiennes s'adonnent-elles à des représailles diplomatiques ? Copie d'écran du Hindustan Times le 27 octobre 2016.
Les autorités indiennes s'adonnent-elles à des représailles diplomatiques ? Copie d'écran du Hindustan Times le 27 octobre 2016.
Hindustan Times – Il dispose de 48 heures pour quitter le pays. Le ministère indien des Affaires étrangères a officialisé ce jeudi 27 octobre l’expulsion d’un diplomate pakistanais arrêté hier, accusé « d’espionnage ». Les autorités de New Delhi le soupçonnent d’être à la tête d’une « cellule » chargée de recruter des Indiens pour fournir au Pakistan des informations confidentielles. L’homme de 48 ans, qui travaillait depuis 3 ans à l’ambassade, détenait ainsi des documents « sensibles » – notamment des cartes localisant le stationnement des troupes indiennes à la frontière avec le Pakistan. Deux citoyens indiens, soupçonnés de travailler pour lui, ont également été arrêtés.

D’après le quotidien Dawn, l’ambassadeur pakistanais à New Delhi a accusé le ministère indien des Affaires étrangères d’avoir violé la Convention de Vienne de 1961 sur les relations diplomatiques : « Le Pakistan ne s’engage jamais dans des activités contraires à son statut diplomatique. […] Cette action reflète la stratégie indienne de réduction de l’espace diplomatique accordé à l’ambassade pakistanaise. » D’aucuns y voient ainsi une forme « d’acharnement » à l’encontre du Pakistan, dans un contexte particulièrement tendu entre New Delhi et Islamabad depuis l’attaque terroriste sur la base militaire d’Uri, au Cachemire, le 18 septembre.

Tags de l'article