Revue de presse Hong Kong - 18 octobre 2016

Hong Kong : le scandale des serments continue au Conseil législatif

Après trois la semaine dernière, cinq serments de prise de fonction ont été refusés par le LegCo. Copie d'écran du South China Morning Post, le 18 octobre 2016.
Après trois la semaine dernière, cinq serments de prise de fonction ont été refusés par le LegCo. Copie d'écran du South China Morning Post, le 18 octobre 2016.
South China Morning Post – Les sessions houleuses se poursuivent au Conseil Législatif de Hong Kong (voir notre revue de presse du 12 octobre). C’est désormais cinq parlementaires qui ont vu leurs serments de prise de fonction refusés par le président du parlement nouvellement élu Andrew Leung Kuan-yuen. Ainsi aux trois intronisations rejetées la semaine dernière – celles des « pro-indépendantistes » Yau Wai-ching, Sixtus « Baggio » Leung Chun-hang et Edward Yiu Chung-yim – s’ajoutent désormais celles de Lau Siu-lai et de Wong Ting-kwong, tous deux élus sous la bannière du parti pro-Pékin Democratic Alliance for the Betterment and Progress of Hong Kong. Le dernier ayant notamment omis de prononcer les mots « Hong Kong » lors de son serment, alors que la première avait marqué une longue pause de six secondes entre chaque mot. Chacun pourra reprononcer son serment ce mercredi 19 octobre devant le président du LegCo.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don