Revue de presse Inde - 5 octobre 2016

Inde : la position de Pékin sur le Brahmapoutre énerve New Delhi

L'Inde craint que le Brahmapoutre ne devienne une arme politique. Copie d'écran du Times of India, le 5 octobre 2016.
L'Inde craint que le Brahmapoutre ne devienne une arme politique. Copie d'écran du Times of India, le 5 octobre 2016.
Times of India – Un nouveau barrage chinois sur le Brahmapoutre. Voilà de quoi inquiéter New Delhi alors que ce nouveau projet, construit sur un affluent du Brahmapoutre au Tibet, serait l’un des plus onéreux jamais mis en oeuvre dans la région. La liste des craintes de l’Inde semble sans fin : possible baisse du débit d’eau, revendications chinoises sur l’Arunachal Pradesh, détournement de l’eau du fleuve vers la Chine, inondation de villes indiennes en cas de rupture du barrage… Mais l’Inde a surtout peur de voir le fleuve devenir une véritable arme politique. Ironie du sort alors qu’elle menace de couper l’eau de l’Indus vers le Pakistan. Pour mieux comprendre les conflits liés à la gestion des fleuves transfrontaliers en Asie, lire notre dossier « Asie : la guerre de l’eau aura-t-elle lieu sur les fleuves transfrontaliers ? ».
Tags de l'article