Revue de presse Chine - 25 Août 2016

Mer de Chine : Duterte durcit le ton avec Pékin

Copie d'écran du South China Morning Post, le 25 août 2016.
Duterte met en garde Pékin à propos de conflit en mer de Chine. Copie d'écran du South China Morning Post, le 25 août 2016.
South China Morning Post – Durterte s’attaque à la Chine. Le président philippin a clairement mis en garde Pékin, ce mercredi, au sujet des désaccords territoriaux qui opposent les deux pays en mer de Chine du Sud. Selon le South China Morning Post, Rodrigo Duterte a affirmé, bien qu’il ait envoyé un diplomate à Pékin afin d’apaiser les tensions, être prêt à durcir le ton. « Nous n’allons pas faire une scène maintenant à cause du jugement [de la Cour intrenationale de La Haye, NDLR], mais viendra bien un jour le moment où nous devrons régler nos comptes », a déclaré le président des Philippines lors d’un discours dans un camp militaire. « Je leur [les Chinois] garantis que si ils entrent ici [aux Philippines], ce sera sanglant et que nous ne céderons pas. Ce sera [sur] les os de nos soldats et même les miens. »
Pourtant, la veille même, le mardi 23 août, Duterte avait préconisé le dialogue avec Pékin : « Il est préférable de garder le lien avec la Chine en entretenant le dialogue diplomatique plutôt que de contrarier ses représentants et qu’ils mettent entièrement fin à ces relations. » La Chine a rejeté en juillet le jugement de la Cour internationale de La Haye (voir notre revue de presse du 15 juillet), qui avait été saisie par l’ancien président des Philippines, Benigno Aquino.