Revue de presse Birmanie - 24 Août 2016

Birmanie : l'ex-président Thein Sein renonce à la direction de son parti

Copie d'écran du Myanmar Times, le 24 août 2016.
A la surprise générale, l'ancien président Thein Sein abandonne son poste à la tête de l'USDP, parti de l'ancienne junte. Copie d'écran du Myanmar Times, le 24 août 2016.
Myanmar Times – Coup de théâtre à la tête du parti soutenu par les militaires. A la surprise générale, Thein Sein, l’ancien président de la Birmanie, a annoncé abandonner son poste à la direction du parti de l’union, de la solidarité et du développement (USDP). Cette annonce a eu lieu dans le cadre d’une convention nationale, qui se déroule depuis ce lundi 22 août dans la capitale, Naypyidaw, révèle le Myanmar Times. Il sera remplacé par Than Htay, ancien ministre au sein du gouvernement de Thein Sein, qui a été élu par le comité central de l’USDP. « Il est discret au sein du parti, bien qu’il soit une personne très talentueuse, a déclaré à son propos Hla Swe, membre proéminient de l’USDP. Il était connu pour avoir été un soldat obéissant lorsqu’il assistait le général Thura Kyaw Htin [ancien commandant-en-chef de l’armée]. Nous pensons qu’il peut très bien diriger le parti car il a été élu par un vote libre, pas pour le spectacle. »

L’USDP avait annoncé que cette convention aurait pour but de remanier le comité central et de réformer le parti (voir notre revue de presse du 22 août), après la cuisante défaite des élections de novembre 2015. Cependant, Thein Sein avait alors affirmé vouloir rester à la tête du parti jusqu’en 2020, pour l’aider à remporter les prochaines élections.

Tags de l'article