Revue de presse Birmanie - 22 Août 2016

Birmanie : le parti de l'ex-junte, l'USDP, lance sa convention nationale

Copie d'écran du Myanmar Times, le 22 août 2016.
L'USDP, le parti de l'ex-junte militaire, lance sa convention nationale pour remanier son équipe dirigeante. Copie d'écran du Myanmar Times, le 22 août 2016.
Myanmar Times – L’USDP garde espoir en Birmanie. Neuf mois après sa défaite écrasante aux élections législatives, le parti de l’ex-junte militaire lance ce lundi 22 août sa convention nationale, qui se tiendra jusqu’au 24, selon le Myanmar Times. Dirigé par l’ancien président Thein Sein, l’USDP, en proie au « factionnalisme », se prépare au remaniement de son comité central exécutif : « 70% des membres du comité central exécutif seront remplacés. Les nouveaux membres de nos comités seront annoncés le dernier jour de la convention, » a déclaré un représentant du parti. La convention nationale aura également pour but d’approuver un projet de texte qui sera proposé à la « Convention de Panglong du XXIe siècle », de discuter des études réalisées par les comités régionaux et les comités d’Etats, et d’examiner le rapport annuel du parti. En revanche, malgré ce remaniement, Thein Sein restera à la tête de l’USDP jusqu’aux élections de 2020 : « Je suis responsable de la défaite des élections de 2015. Je pense aussi avoir la responsabilité de nous faire gagner les élections de 2020. C’est pourquoi je suis revenu au parti », avait-il déclaré en mai dernier lors d’une réunion du parti à Rangoun.
Tags de l'article