Revue de presse Corée du Sud -  23 Août 2016

Corée du Sud : enquête ouverte sur la soeur de la présidente Park

Copie d'écran du Korea Times, le 23 août 2016.
L'inspecteur chargé de l'enquête sur les affaires de corruption des proches de la présidente a demandé l'ouverture d'une enquête sur la soeur de cette dernière. Copie d'écran du Korea Times, le 23 août 2016.
Korea Times – A moins d’un an de l’élection présidentielle, les scandales continuent de s’accumuler autour de Park Geun-hye. Des procureurs d’Etat ont indiqué aujourd’hui mardi 23 août l’ouverture d’une enquête sur Park Geun-ryoung, sœur cadette de la présidente sud-coréenne. L’enquête a été sollicitée par l’inspecteur Lee Seok-su chargé d’examiner les allégations de corruption impliquant notamment des proches de la présidente. L’affaire a été assignée au Bureau du Procureur du district central de Séoul, qui avait déjà déposé une demande d’enquête sur le secrétaire d’Etat aux Affaires présidentielles, Woo Byung-woo (voir notre revue de presse du 27 juillet). Le procureur avait lui-même été au centre d’une controverse après qu’un présentateur local de MBC a révélé qu’il a diffusé illégalement certaines informations sur son enquête sur Woo.
La sœur de Park Geun-hye est soupçonnée d’avoir « exagéré son influence » afin de recevoir d’importantes sommes d’argent. Elle avait déjà été condamnée l’année dernière à une amende de 4 400 dollars pour fraude. Les relations entre la présidente et sa soeur cadette sont actuellement tendues, note le Korea Times. Elles se sont ternies au fil des années, notamment lorsque Park Geun-ryoung a épousé un « personnage controversé » – Shin Dong-uk, condamné en 2012 pour avoir diffusé de fausses rumeurs sur… Park Geun-hye, justement.
Tags de l'article