Revue de presse Pakistan - 22 Août 2016

Afghanistan-Pakistan : le "pont de l'amitié" toujours fermé après quatre jours de tensions

Copie d'écran de Dawn, le 22 août 2016.
Un important poste-frontière reste fermé entre l'Afghanistan et le Pakistan après qu'un drapeau pakistanais a été brûlé par des manifestants afghans. Copie d'écran de Dawn, le 22 août 2016.
Radio Free Europe – Une nouvelle frontière qui se ferme ? Depuis vendredi dernier, le Pakistan a fermé le « Pont de l’amitié », un point de passage avec l’Afghanistan à Chaman, dans le Balouchistan, après qu’un drapeau pakistanais a été brûlé par des manifestants afghans. Selon Radio Free Europe, un groupe de jeunes Afghans qui célébraient l’indépendance du pays le 19 août dernier a brulé un drapeau près du Pont de l’amitié et ont saccagé ce dernier. Les autorités des deux pays ont tenté de trouver un accord ces derniers jours, en vain : depuis la fermeture du point de passage, des centaines de camions de marchandises sont bloqués de part et d’autre de la frontière.
« La frontière avec l’Afghanistan restera fermée pour une période indéfinie. Nous n’ouvrirons pas la barrière tant que nous n’en avons pas reçu l’ordre du haut commandement », ont déclaré les forces de sécurité pakistanaises. D’après le journal pakistanais Dawn, les manifestants afghans auraient crié des slogans anti-Pakistan et tenté de traverser la frontière, en réaction à une manifestation pakistanaise, qui s’est tenu le jour même contre les propos du Premier ministre indien Narendra Modi sur le Balouchistan (voir notre revue de presse du 16 août).