Revue de presse Cachemire - 17 août 2016

Cachemire indien : Hafiz Saeed appelle le Pakistan à envoyer des troupes

Hafiz Saeed appelle l'armée pakistanaise à envoyer ses troupes au Cachemire indien. Copie d'écran d'India Today, le 17 août 2016.
Hafiz Saeed appelle l'armée pakistanaise à envoyer ses troupes au Cachemire indien. Copie d'écran d'India Today, le 17 août 2016.
India Today – L’escalade des tensions continue au Cachemire. Entre l’Inde et le Pakistan, les provocations se multiplient. Cette fois, c’est Hafiz Saeed, fondateur du groupe djihadiste Lashkar-e-Taiba (LeT), qui lance l’offensive, selon le site d’informations India Today. L’homme accusé d’être responsable de l’attentat de Bombay de 2008 a appelé Raheel Sharif, chef de l’armée pakistanaise, à envoyer des troupes dans l’État du Jammu-et-Cachemire où, depuis plus d’un mois, une partie des habitants manifeste et s’oppose aux forces de l’ordre indiennes dans de violents affrontements.

Lors d’un rassemblement à Karachi dimanche dernier, Hafiz Saeed a déclaré : « Les Cachemiris ont annoncé avant la partition qu’ils voulaient être intégrés au Pakistan. Mais après cette dernière, l’Inde a envoyé de force son armée au Jammu-et-Cachemire. » Hafiz Saeed a notamment réagi aux propos du Premier ministre indien Narendra Modi, qui a dénoncé les violences au Baloutchistan lors de son discours du jour de l’Indépendance (voir notre revue de presse du 16 août). « Le Pakistan est devenu une zone de guerre et des Cachemiris innocents sont tués, pendant que Modi parle de séparer le Balouchistan. Pourquoi notre Premier ministre est-il silencieux, hésitant à répondre à Modi de la même manière ? » s’est-il interrogé.