Revue de presse Bangladesh - 9 août 2016

Bangladesh : 38 citoyens disparus probablement "radicalisés"

La police bangladaise a publié une liste de 38 Bangladais disparus suspectés de s'être radicalisés à l'étranger. Copie d'écran du Straits Times, le 9 août 2016.
La police bangladaise a publié une liste de 38 Bangladais disparus suspectés de s'être radicalisés à l'étranger. Copie d'écran du Straits Times, le 9 août 2016.
The Straits Times – Selon une enquête de police, 38 Bangladais partis travailler ou étudier à l’étranger maintenant disparus pourraient s’être radicalisés. Nombre d’entre eux auraient rejoint la Syrie en passant par la Turquie pour rejoindre l’organisation Etat Islamique. Un officier de police souhaitant garder l’anonymat a indiqué que la police d’immigration bangladaise était en alerte, surveillant les frontières si l’un d’entre eux tentait de revenir dans le pays. La police d’immigration a d’ailleurs déjà les dossiers des 38 Bangladais disparus. Ils se seraient radicalisés dans 8 pays différents : 13 à Singapour, 9 en Turquie, 7 en Malaisie, 4 aux Émirats Arabes Unis, 2 au Japon et 1 au Qatar, en Iran et en Arabie saoudite.

Au total, 51 personnes sont suspectées de radicalisation, les 13 restantes ayant disparu ces dernières années dans différentes régions du Bangladesh. Le Bataillon d’Action Rapide (RAB), unité d’élite anti-terroriste et anti-crime de la police bangladaise, a lui publié hier soir lundi 8 août une liste de 70 disparus accompagnée de leurs adresses et photographies. Il s’agit de la 3ème liste publiée par le RAB. La première dénombrait alors 262 individus et la seconde 68. La plupart des 70 Bangladais de cette 3ème liste fait partie des 51 individus suspectés de radicalisation par la police. Ces listes de suspects font suite aux récentes attaques ayant eu lieu dans le pays (voir notre revue de presse du 4 juillet et notre revue de presse du 7 juillet).