Revue de presse Bangladesh - 5 août 2016

Bangladesh : 32 sites d'information fermés par les autorités

Le Bengladesh ferme 32 sites et portails Internet aux "contenus répréhensibles" sur la demande des services secrets. Copie d'écran de Dawn, le 5 août 2016.
Le Bengladesh ferme 32 sites et portails Internet aux "contenus répréhensibles" sur la demande des services secrets. Copie d'écran de Dawn, le 5 août 2016.
Dawn – Censure des sites d’information au Bangladesh. Le gouvernement de Dacca a fermé hier, jeudi 4 août, 32 sites et portails internet d’information – dont certains médias d’opposition – se faisant ainsi accuser de censure. Le président de la Commission bangladaise des Télécommunications et de la Régulation en a donné l’ordre tard dans la nuit d’hier soir, évoquant des « contenus répréhensibles » . Selon lui, la demande provient des services secrets.

Le site Internet Sheershanews.com, qui attirait 200 millions de visites par mois l’année dernière, a notamment été fermé. En cause : son lien avec un quotidien d’opposition bengali. Son directeur a indiqué être stupéfait par cette mesure, qui causera la perte d’emploi d’une centaine de journalistes. Il s’agit d’après lui d’une atteinte à la liberté de la presse par le gouvernement.

Ces mesures répressives font suite à l’interdiction de la diffusion en direct des attaques terroristes. L’attaque, le 1er juillet dernier, d’un café de Dacca (voir notre revue de presse du 4 juillet) avait en effet été retransmise en direct. La Premier ministre Sheikh Hasina avait alors critiqué publiquement la couverture par les chaînes télévisées de l’attentat et demandé en privé aux présentateurs d’être plus responsables.