Revue de presse Japon - 12 juillet 2016

Le Japon "de plus en plus agressif" dans les disputes en mer de Chine, dénonce la presse chinoise

Une victoire éléctorale retentissante ce dimanche 10 juillet pour Abe, qui ouvre la voie à une révision constitutionnelle, une ambition de longue date pour le Premier ministre. Copie d'écran du Global Times, le 12 juillet 2016.
Une victoire éléctorale retentissante ce dimanche 10 juillet pour Abe, qui ouvre la voie à une révision constitutionnelle, une ambition de longue date pour le Premier ministre. Copie d'écran du Global Times, le 12 juillet 2016.
Global Times« La Chine doit être prête face à la possible militarisation japonaise. » Le quotidien chinois officiel Global Times s’inquiète des résultats de l’élection sénatoriale nippone de ce dimanche 10 juillet (voir notre revue de presse du 11 juillet). La coalition de Shinzo Abe a remporté les deux tiers de la chambre haute. Une victoire qui ouvre la voie à la révision constitutionnelle si chère au chef du gouvernement. Le ministre chinois des Affaires étrangères a déclaré que la communauté internationale devait s’en inquiéter « étant donné les crimes sévères des Japonais contre les peuples asiatiques par le passé ».

Pour les spécialistes chinois, si Abe réussit cette révision, son action « sera plus affirmé en mer de Chine ». Un schéma qui « provoquerait Pékin et donnerait une excuse à Tokyo pour développer encore plus ses forces militaires ». Car la Chine ne compte pas faiblir dans ses conflits territoriaux avec le Japon. Pour le Global Times, le meilleur moyen pour Pékin de négocier la souveraineté des îles Senkaku/Diaoyu est maintenant « d’accroître sa propre puissance ».