Revue de presse Bangladesh - 11 juillet 2016

Bangladesh : l'émission télé du prédicateur Zakir Naik interdite

Le gouvernement bangladais bannit de Peace TV le prédicateur indien soupçonné d'avoir incité au terrorisme et à l'attentat de Dacca. Copie d'écran de The Indu, le 11 juillet 2016.
Le gouvernement bangladais bannit de Peace TV le prédicateur indien soupçonné d'avoir incité au terrorisme et à l'attentat de Dacca. Copie d'écran de The Indu, le 11 juillet 2016.
The Hindu – Zakir Naik banni du petit écran. Soupçonné d’avoir incité au terrorisme et à l’attentat de Dacca, le prédicateur indien a été interdit d’émission sur la chaîne Peace TV. La décision a été prise hier, dimanche 10 juillet, par le comité du cabinet bangladais. Les chaînes non autorisées, dont Peace TV faisait partie, ne seront elles aussi plus diffusées, a déclaré le ministre de l’Industrie, Amir Hossain Amu, qui préside le comité.
Des assaillants de l’attentat du café de Dacca avaient en effet affirmé avoir été influencés par la chaîne, a déclaré le ministre de l’Information Hasanul Haq Inu. « De nombreux savants religieux s’étaient également plaints », a-t-il ajouté (voir notre revue de presse du 7 juillet).