Revue de presse Taïwan - 29 juin 2016

Taïwan : accord entre la direction de China Airlines et ses employés

Hier, un accord a finalement été conclu dans le conflit qui opposait la direction de China Airline au syndicat. Copie d'écran du Taipei Times, le 29 juin 2016.
Hier, un accord a finalement été conclu dans le conflit qui opposait la direction de China Airline au syndicat. Copie d'écran du Taipei Times, le 29 juin 2016.
Taipei Times – C’est un succès pour le tout premier mouvement social des stewards et hôtesses de la compagnie aérienne taïwanais. Hier mardi 28 juin, un accord a été conclu entre les salariés et la direction de China Airlines, évitant ainsi une grève inédite prévue ce vendredi 1er juillet. Après des négociations tendues, direction et syndicat ont ainsi signé un accord formel. Mais le directeur général Hsieh Shih-chien a refusé de donner plus de détails. Selon des représentants présents pendant la réunion, des modifications mineures, mais acceptables, ont été apportées aux revendications des grévistes.

Les employés réclamaient notamment une amélioration des conditions de travail ainsi qu’un retour de la majoration salariale basée sur l’ancienneté, depuis longtemps gelée. « Nous avons reçu à travers cet accord ce que nous doit la direction de China Airlines depuis 20 ans, » s’est exclamée la porte-parole du syndicat, Wang Chao-jung. En étant solidaires, on peut obtenir ce qu’on veut. Nous n’avons pas eu besoin de prendre les gens en otage pour parvenir à un accord. »

Les précédentes négociations entre le président de China Airlines, Ho Nuan-hsuan et le syndicat avaient échoué lundi 27 juin, après trois tentatives, rapporte le Taipei Times. Le syndicat avait alors décidé qu’un tiers de ses membres ferait grève vendredi.

Pour mieux comprendre cette grève inédite, lire notre article Taïwan : la grève nouvelle génération à China Airlines.