Revue de presse Corée du Sud - 17 juin 2016

La Corée du Sud reprend ses opérations contre les chalutiers chinois "illégaux"

Avec le soutien de l'ONU, les autorités de Séoul chassent désormais les navires de pêche chinois à l'embouchure du fleuve Han. Copie d'écran du Korea Times, le 17 juin 2016.
Avec le soutien de l'ONU, les autorités de Séoul chassent désormais les navires de pêche chinois à l'embouchure du fleuve Han. Copie d'écran du Korea Times, le 17 juin 2016.
Korea Times – Les pêcheurs chinois ne pourront plus circuler en toute impunité au large de la péninsule coréenne. Avec le soutien du commandement de l’ONU en Corée du Sud, les autorités de Séoul ont de nouveau lancé ce vendredi 17 juin des opérations conjointes visant à « éjecter les navires de pêcheurs chinois opérant illégalement dans les eaux neutres entre les deux Corées », indique le Korea Times. De telles opérations avaient déjà été menées il y a une semaine (voir notre revue de presse du 10 juin). Il faut dire que cette zone, quasi intacte depuis la fin de la guerre de Corée en 1953, regorge de poissons et surtout de crabes bleus, explique le quotidien. Les autorités chinoises auraient ainsi « acheté » le droit de pêcher dans ces eaux poissonneuses auprès de Pyongyang – mais des intrusions en Corée du Sud sont fréquentes. La nouvelle campagne de Séoul devrait y mettre fin : depuis ce vendredi matin, les militaires ont déjà repoussé deux bateaux chinois à l’embouchure du fleuve Han.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don