Inde : Sonia et Rahul Gandhi brièvement détenus après un rassemblement du parti du Congrès

Ce vendredi 6 mai, le vice-président du parti du Congrès a organisé avec sa mère, Sonia Gandhi, la présidente du parti, une marche de protestation nommée "sauver la démocratie". . Copie d'écran de “Firstpost”, le 6 mai 2016.
Ce vendredi 6 mai, le vice-président du parti du Congrès a organisé avec sa mère, Sonia Gandhi, la présidente du parti, une marche de protestation nommée "sauver la démocratie". . Copie d'écran de “Firstpost”, le 6 mai 2016.
Firstpost – Rahul Gandhi veut rappeler au parti du gouvernement que l’Inde est « un pays de démocracie ». Le vice-président du parti du Congrès a donc organisé avec sa mère, Sonia Gandhi, la présidente du parti une marche de protestation nommée « Sauver la démocratie » ce vendredi 6 mai dans les rues de New Dehli. Scandale : mère et fils ont été détenus brièvement par la police pour avoir manifesté sans autorisation.

Cette marche s’inscrit sur fond de confrontations régulières qui opposent le Congrès au gouvernement du Premier ministre Narendra Modi, et notamment le scandale d’AgustaWestland. Sonia et Rahul Gandhi ainsi que l’ancien premier ministre Manmohan Singh ont réagit aux accusations de Modi dans l’affaire de la vente d’hélicoptères anglais sous le gouvernement indien précédent, accusant le parti BJP au pouvoir d’émettre de fausses accusations. Des accusations selon lesquelles des bénéfices auraient été consentis au fournisseur britannique, par l’intercession de proches de Sonia Gandhi, et que des retrocomissions auraient été ainsi versées.

Voir notre revue de presse du mercredi 4 mai.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don
Tags de l'article