Thaïlande : l'ancien Comité de réforme démocratique du peuple soutient le projet de Constitution

L'ancien Comité de réforme démocratique du peuple, pro-monarchie et anti-Shinawatra, apporte son soutien au projet de Constitution mis au vote le 7 août prochain. Copie d'écran de “The Bangkok Post”, le 13 avril 2016.
L'ancien Comité de réforme démocratique du peuple, pro-monarchie et anti-Shinawatra, apporte son soutien au projet de Constitution mis au vote le 7 août prochain. Copie d'écran de “The Bangkok Post”, le 13 avril 2016.
The Bangkok Post – Le projet de Constitution thaïlandaise soutenu par le Premier ministre Prayuth Chan-ocha a reçu mercredi 13 avril un soutien salutaire. Le Comité de réforme démocratique du peuple, un groupe de pression politique pro-monarchie et qui souhaitait supprimer toute inflluence de Thaksin Shinawatra – l’ancien Premier ministre destitué en 2006 – de la politique thaïlandaise, a annoncé soutenir le projet de Constitution qui doit être mis au référendum le 7 août. Un appui providentiel alors que le Pheu Thai et le Parti démocrate se sont déclarés opposés au projet. Le secrétaire général de la Fondation pour la réforme Muan Maha Prachachon (le nom actuel du Comité), Akanat Promphan, a déclaré que le projet avait été jugé suffisamment bon pour faire disparaître la corruption. Il a ajouté que cette décision n’avait été influencée par aucun parti politique et que la fondation expliquerait sa position après Songkran – le nouvel an bouddhiste thaïlandais. Une « pause » dans l’agenda politique thaïlandais qui n’empêche pas le Comité National pour l’Ordre et la Paix de continuer à saisir des objets considérés comme séditieux, tel que les bols rouges distribués par le Pheu Thai ou des serviettes et boites de médicament aux couleurs du Parti démocrate.