Revue de presse Asie - 13 octobre 2015

Nouvelle explosion chimique à Tianjin, Donald Trump vs Séoul et aide internationale bloquée au Népal

Nouvelle explosion chimique à Tianjin. Copie d’écran du réseau social Twitter.
Nouvelle explosion chimique à Tianjin. Copie d’écran du réseau social Twitter.

Asie du Nord-Est

Chine : nouvelle explosion chimique à Tianjin

Global Times – Le complexe industriel de Tianjin est à nouveau sur la sellette après une explosion survenue hier soir dans un entrepôt de stockage de produits chimiques. Une forte déflagration a été constatée dans ce bâtiment de 700m2 qui abritait 3 tonnes d’alcool, 1 tonne d’acide acétique et 800kg de glycérine, des substances inflammables. Si l’incendie a été rapidement maitrisé et aucune victime n’est recensée, Global Times note que l’entrepôt n’avait pas été déclaré aux services de la municipalité.

Les soldats chinois interdits d’ONG étrangères

Global Times – En Chine, la diabolisation des ONG étrangères continue. Parallèlement au projet de loi visant à renforcer le contrôle gouvernemental sur leurs activités, l’armée resserre également la vis. Le Global Times nous apprend ainsi que depuis le 1er septembre, les soldats sont interdits d’adhérer à toute « association, groupe universitaire, chambre de commerce, fondation, et institut de recherche basés à l’étranger ». Et le journal de citer Song Zhongping, un expert militaire de Pékin qui accuse certaines ONG de « laver le cerveau des soldats chinois ».

Japon : manifestation contre la réactivation d’un réacteur nucléaire

Asahi Shimbun – Près de 2 000 personnes ont manifesté à Kyushu, préfecture de Kagoshima, contre la remise en service d’un second réacteur à la centrale nucléaire de Sendai décidé par le groupe Kyushu Electric Power Co. Selon le Asahi Shimbun, les critiques des manifestants se sont concentrées sur la réouverture du réacteur sans le remplacement d’un générateur de vapeur qui aurait du être changé depuis 2009 suivant les plans originaux du constructeur. Une réouverture que les opposants jugent donc en l’état « suicidaire ». Pour rappel, la centrale de Sendai est la première à avoir été remise en service en août dernier suite à la catastrophe de Fukushima.

Japon : Okinawa rejette la délocalisation d’une base militaire américaine

Maichini – Le gouverneur d’Okinawa, Takeshi Onaga, a officiellement révoqué l’autorisation accordée par son successeur pour la relocalisation d’une base militaire de la marine américaine de Ginowan, zone densément peuplée, vers Henoko, une région côtière moins habitée. Le gouverneur et les habitants locaux réclament une relocalisation en dehors d’Okinawa, une île qui accueille déjà le gros des forces américaines déployées au Japon. De son côté, le gouvernement central veut imposer la relocalisation prévue et l’affaire devrait désormais se régler devant la justice nipponne.

Donald Trump s’en prend à la Corée du Sud

Korea Times – Le candidat aux primaires républicaines pour les prochaines élections présidentielles américaines, le populaire – voir populiste – Donald Trump, a fortement critiqué hier la Corée du Sud. Il accuse en effet Séoul de profiter à moindre frais de la protection militaire des États-Unis sans chercher à fournir une compensation financière suffisante. Si le message peut avoir des échos positifs sur le sol américain, il fait fi d’une quelconque analyse historique ou géopolitique et pose des questions sur la poursuite du « pivot asiatique », la nouvelle stratégie diplomatique américaine visant à contenir l’expansion de la Chine en Asie, en cas de victoire de M. Trump.

Taïwan : Le Kuomintang enclenche son changement de candidat à l’élection présidentielle de 2016

Taipei Times – Comme le rapporte l’intégralité de la presse insulaire, Eric Chu, le Président du Kuomintang (KMT) qui avait refusé l’investiture du parti pour cette élection a présenté ses « excuses » à Hong Chu-hsiu, la candidate déclarée. Une manière « élégante » de reprendre la main dans la course aux Présidentielles de 2016.

Un Congrès extempore ce samedi doit permettre de construire « la victoire à travers le consensus et la solidarité ». Si ce dernier a bien lieu, ce sera la première fois dans l’histoire du plus vieux parti politique du monde qu’un aussi court laps de temps sépare deux congrès nationaux, rappelle le China Post. Selon certains journalistes de l’United Daily News, le vice-président de la République, Wu Den-yih pourrait prendre la relève et conduire le parti à l’élection présidentielle. Enfin, le China Times cite un autre auteur selon lequel les chances d’Eric Chu de remporter l’élection ne sont pas plus hautes (+5% par rapport à Hong Chu-hsiu) et que le principal problème du KMT réside dans sa position sur les relations avec la Chine.

La société taïwanaise est de plus en plus vieillissante

United Daily News – C’est à la une de l’United Daily News, un des principaux quotidiens de l’île, qui revient sur la publication d’un rapport inédit selon lequel le nombre de centenaires à Taïwan va croître plus rapidement. Ainsi 30 % des centenaires devraient être pris en charge par des parents eux-mêmes âgés de plus de 70 ans. Les experts auteurs du rapport estiment nécessaire un changement de société important prenant en compte le vieillissement de la population taïwanaise, notamment sur le plan des ressources financières des centenaires et de la prise en charge ; deux aspects qui ne sont pas encore intégrés dans les dispositifs mis en place.

Asie du Sud-Est

Thaïlande : les commanditaires présumés du meurtre d’un environnementaliste acquittés par la Cour Suprême

Bangkok Post – En une du Bangkok Post aujourd’hui, l’acquittement par la Cour Suprême de justice Thaïlandaise de 3 personnes accusées d’avoir commandité le meurtre d’un activiste écologique, Charoen Wat-Aksorn, en 2004. Le militant avait été abattu par arme à feu alors qu’il sortait d’un bus durant un voyage à Bangkok pour dénoncer des irrégularités dans l’attribution d’un permis de construire pour une centrale thermique à charbon dans la province du Prachuab Kiri Khan. La Cour a jugé irrecevables les témoignages des deux tueurs arrêtés sur place, eux-mêmes morts en prison en 2006, car devenu depuis leurs disparitions « invérifiables ».

La Thaïlande censure un film « insultant » le bouddhisme

Prachatai – Le Prachatai revient sur la décision du Ministère de la Culture d’interdire un film d’horreur produit localement, Abat (offense en langue Pali), narrant la vie dissolue d’un adolescent thaïlandais forcé à devenir moine. Le film a fait bondir plusieurs associations bouddhistes conservatrices qui y voit un concentré d’insultes portées à leur religion et mode de vie.

Indonésie : la consommation de viande de chien jugée dangereuse pour la santé publique

The Jakarta Post – Loin des combats moraux de Brigitte Bardot, Reny Widyawati, membre du Conseil législatif de Surakarta, s’inquiète néanmoins de la recrudescence de la consommation de viande de chien au niveau local. la représentante estime en effet que la ville et sa région risquent de se retrouver dans la même situation que Bali, grande consommatrice de viande canine, où la lutte contre les épidémies de rage coûte chaque année plus de 11 millions de US$ à la communauté locale.

Vietnam : les bâtiments historiques en voie de disparition

The Saigon Times – Le centre d’étude architecturale d’Hô-Chi-Minh-Ville, un organisme public, recense et contrôle en ce moment, dans la capitale économique du Vietnam, les quelques 1 350 bâtiments et villas qualifiés d’historiques. De style « colonial » et concentrés dans les districts 1 et 3, les édifices datent en grande majorité de l’époque de l’Indochine française. Le recensement définira trois catégories de bâtiments : la très grande valeur historique et architecturale à conserver ou restaurer en état d’origine, la valeur patrimoniale historique dont les bâtiments peuvent être réaménagés à l’intérieur et la catégorie « sans-valeur » qui autorise la destruction si besoin. Si les bâtiments historiques à Hanoi la capitale restent dans l’ensemble bien préservés et conservés, ceux d’Hô-Chi-Minh-Ville ont beaucoup moins de chance. La ville voit son visage transformé radicalement depuis 10 ans par des promoteurs immobiliers, avec la bénédiction des pouvoirs publics et au nom de la modernité et du développement. En centre-ville, des bâtiments à grande valeur — certes très abîmés — ont été détruits. A la place, on voit éclore à foison des centres commerciaux et des hôtels de luxe malgré l’opposition des habitants et des historiens.

Les Philippines soutiennent le déploiement naval américain en mer de Chine du Sud

The Inquirer – Les autorités de Manille apportent sans surprise leur soutien au plan américain prévoyant d’envoyer un navire de la Navy à proximité de l’îlot artificiel construit par la Chine dans une zone disputée de la Mer de Chine du Sud que Pékin revendique avec de plus en plus de fermeté.

Asie du Sud

Inde : Salman Rushdie sous le feu des critiques après ses prises de positions face aux agressions d’écrivains

First Post – Comme la plupart des quotidiens indiens, First Post se penche aujourd’hui sur la mobilisation d’écrivains locaux dénonçant la montée de l’intolérance dans le pays. Un certain nombre d’entre eux ont ainsi décidé de rendre leurs prix de la Sahitya Akademi pour dénoncer le silence de l’établissement suite aux meurtres et agressions d’écrivains et penseurs « rationalistes” par des extrémistes nationalistes hindous depuis l’arrivée au pouvoir de Narendra Modi. Ce mardi, c’est le célèbre auteur Salman Rushdie qui est sous le feu des critiques après avoir apporté son soutien à ceux ayant rendu leur prix. L’écrivain originaire de Mumbai explique de son côté qu’il ne soutient aucun parti politique mais refuse une « violence digne de gangs mafieux ».

Pakistan : Daesh à l’œuvre dans le pays

The Express Tribune – Le chef de la police de la province de Sindh a annoncé que Daech était désormais actif dans la région avec comme relais local les militants extrémistes de la secte Lashkar-e-Jangvi (LeJ). Ces informations se basent sur les renseignements obtenus auprès de plusieurs terroristes arrêtés suite à l’attaque en mai dernier à Karachi contre la communauté ismaélite locale qui avait fait 40 morts.

Afghanistan : 100 000 personnes déplacées dans la province de Kunduz

Khaama – Les choses ne s’arrange pas en Afghanistan puisque le journal Khaama nous apprend que pas moins de 100 000 personnes ont du fuir la province de Kunduz en raison des violences incessantes qui touchent la zone. Ces réfugiés viennent grossir les rangs des afghans ayant du fuir leurs terres face aux Talibans et autres insurgés islamistes qui déstabilisent le pays depuis le retrait du gros des forces de l’OTAN.

Népal : la reconstruction au point mort dans la foulée des tensions politiques

Nepali Times – Le Nepali Times nous apprend que l’aide internationale pour la reconstruction du pays après le terrible séisme de fin avril dernier est bloquée car la commission en charge de sa distribution n’a pas été ratifiée par le Parlement à temps. Les quelques 4,1 milliards de US$ sont donc inutilisés tandis que le jeux des défiances politiques locales fait que le directeur de l’autorité de reconstruction nationale, Govinda Raj Pokhrel, choisi par le gouvernement n’a aucune chance d’être approuvé par le Parlement. En attendant 3 millions de personnes affectées par la catastrophe naturelle restent sans soutien dans des conditions précaires.
Par Nicolas Sridi avec Vo Trung Dung à Hô-Chi-Minh-Ville, Baptiste Fallevoz à Shanghai, Anda Djoehana Wiradikarta à Paris, Victor Yu à Taipei et Sylvie Lasserre Yousafzai