Revue de presse Asie - 1er octobre 2015

Explosion en Chine, lynchage en Inde et mobylettes birmanes

Copie d’écran du site South China Morning Post du 1er octobre 2015
Copie d’écran du site South China Morning Post du 1er octobre 2015

ASIE DU NORD-EST

Chine : nouvelle explosion dans le Guangxi

South China Morning Post – Situation confuse dans la province du Guangxi : une petite ville de cette province du sud de la Chine a connu une nouvelle déflagration ce jeudi matin dans un immeuble résidentiel. Hier déjà, l’explosion de 17 bombes, vraisemblablement dissimulées dans des colis de sociétés de messagerie, a fait sept mort et des dizaines de blessés. Rues jonchées de gravats, immeubles éventrés : le quotidien hongkongais publie des vidéos et des photos qui démontrent la violence des déflagrations. Ont été ciblés à la fois le siège de l’administration locale, des supermarchés, un hôpital, une prison ou encore une station de bus. La Chine célèbre aujourd’hui la fête nationale du 1er octobre, qui marque le début d’une semaine de congés.

Japon : « les deux hommes détenus par la Chine ne sont pas des espions », soutient Tokyo

The Japan Times – Tokyo appelle à la libération de deux Japonais détenus en Chine depuis le mois de mai dans les provinces du Zhejiang et du Liaoning, pour espionnage présumé. Les autorités japonaises soutiennent que ces ressortissants appartiennent au secteur privé et ne sont pas des fonctionnaires de l’Etat. D’ailleurs, souligne The Asahi Shimbun, le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, soutient que le Japon n’a jamais envoyé d’espion chez son voisin. En Chine, la peine maximale pour crime d’espionnage est la peine de mort.

Corée du Sud : déploiement de nouveaux missiles balistiques d’ici 2017

The Korea Times – Séoul prévoit de déployer des missiles balistiques d’une portée de 800 km d’ici à 2017. Une réponse, soutiennent les autorités sud-coréennes, aux capacités nucléaires affichées de Pyongyang. Le territoire de la Corée du Nord se trouverait alors quasi intégralement à portée de ces nouveaux missiles.

Corée du Sud : 68 % des victimes du Sewol demandent un dédommagement

The Korea Times – Les familles de 204 des 304 morts ou disparus du naufrage du ferry Sewol l’année dernière ont demandé un dédommagement à l’Etat. Le gouvernement a reconnu sa responsabilité, notamment en matière de coordination des opérations de secours. Il a promis un dédommagement de 420 millions de won (environ 398 000 dollars) pour chaque lycéen mort et de 760 millions pour chaque professeur. La grande majorité des victimes de ce naufrage étaient des lycéens en sortie scolaire.

Hong Kong aura bientôt son premier bébé panda géant

South China Morning Post – C’est officiel : Ying ying est enceinte ! Elle donnera naissance, d’ici une semaine, au premier bébé panda géant de Hong Kong. Deux spécialistes viendront du Sichuan pour l’assister. Le processus a été laborieux : la femelle panda de l’Ocean Park a été inséminée naturellement et artificiellement à de multiples reprises et les responsables du parc avouent ne pas savoir pour l’instant… qui est le père.

ASIE DU SUD

Inde : lynché pour avoir mangé du bœuf

Times of India – La rumeur disait qu’il avait mangé du bœuf… C’est ce qui aurait poussé lundi soir les villageois de Bisada, dans le nord de l’Inde, à lyncher Mohammad Ikhlaq, un musulman de 58 ans. Six personnes ont été arrêtées, mais les représentants locaux du Bharatiya Janata Party (BJP) ont pris fait et cause pour les suspects : ils demandent à ce que les charges pesant sur eux soient allégées, prétextant que du bœuf a bien été retrouvé dans la maison de la victime.
Plusieurs familles musulmanes envisagent depuis de quitter le village, craignant pour leur vie, rapporte The Times of India. Les prochaines élections locales en Uttar Pradesh pourraient ne pas être étrangères à cette résurgence de la violence dans la région, une manière de « polariser les électeurs », soutient The Hindustan Times. Une analyse partagée par The Times of India et Scroll.in
Scroll.in, qui revient aussi, dans un autre article, sur l’origine de la sacralisation de la vache, « la longue histoire d’une hypocrisie ». Le journaliste soutient notamment que le mouvement de protection de la vache a toujours été bien utile pour stigmatiser les musulmans.

Echanges musclés à l’ONU entre l’Inde et le Pakistan

The Hindu – L’Inde a fait paraître un communiqué (le texte original est à consulter ici répondant point par point au discours du Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif devant l’Assemblée générale de l’ONU. The Hindu en rapporte les principaux éléments. Au sujet des tirs frontaliers, Delhi soutient que « le premier objectif des échanges de tirs est de prodiguer une couverture aux terroristes qui traversent la frontière ». « Pas besoin de beaucoup d’imagination, selon l’Inde, pour comprendre de quel côté les tirs sont partis ». Le gouvernement indien regrette aussi la victimisation du Pakistan, « victime de ses propres politiques qui nourrissent et appuient les terroristes ». En revanche l’Inde n’a pas encore répondu à la proposition de paix formulée par son voisin : démilitarisation du Cachemire et retrait des troupes du Siachen.

Afghanistan : l’armée reprend le contrôle de Kunduz

Tolo News – Selon le commandant des Forces spéciales afghanes, Kunduz, la grande ville du Nord de l’Afghanistan a finalement été reprise aux Taliban sans aucune perte du côté de l’armée. Le drapeau des insurgés aurait été retiré des bâtiments officiels et un nouveau gouverneur a été nommé. Le précédent, aux abonnés absents depuis l’offensive des Taliban, est soudainement réapparu dans les médias, s’étonne Khaama Press. Sur une radio locale, Mohammad Omar Safi soutient que son séjour à l’étranger était prévu de longue date et avait même été approuvé par le président Ashraf Ghani.

ASIE DU SUD-EST

Thaïlande : action des internautes contre la censure

The Bangkok Post – Mercredi soir, de nombreux sites officiels du gouvernement n’étaient plus accessibles. En cause : un appel au sabotage lancé sur les réseaux sociaux pour protester contre un projet sécuritaire. Le gouvernement envisage en effet de réduire à un seul accès le nombre de passerelles Internet entre le royaume et l’extérieur, pour faciliter son contrôle de la toile. Le vice Premier ministre soutient toujours que ce projet n’en est qu’à l’état d’étude. Une pétition pour le retrait de cette mesure sur le site Change.org a dépassé les 100 000 signatures hier.

Vietnam : record de visionnage pour la bande annonce de « Love »

Vietnamnet – La bande annonce du film « Love » de Gaspar Noé attire les foules… sur Internet. Connu pour ses scènes de sexe non simulées, le film provoque la curiosité du public vietnamien comme du milieu du cinéma. Certains internautes ne cachent pas, pourtant, leur déception : « En un peu plus d’une minute, on ne voit pas grand chose… ». Le journal en ligne Vietnamnet remarque que « même un pays très ouvert et tolérant en la matière comme la France a décidé d’interdire ce film aux moins de 18 ans ». Il revient aussi sur ce projet de loi controversé sur la culture qui prévoit de limiter, à partir de 2016, les scènes de sexe et de nudité au cinéma : cinq secondes par séquence et au maximum trois séquences par film. Le milieu du cinéma proteste et accuse la Commission du cinéma du ministère de la Culture de « mentalité rétrograde ». Les femmes cinéastes pointent aussi l’une des incohérences : cette loi tiendra seulement compte… de la nudité féminine !

Birmanie : le nombre de motos a doublé dans le pays

The Myanmar Times – La Fédération birmane des Chambres de Commerce et d’Industrie y voit un signe de croissance économique, notamment en milieu rural : le nombre de deux roues motorisées a plus que doublé en Birmanie en quatre ans. On compte 4,5 millions de motos enregistrées (sous licence) dans le pays, la plupart importées de Chine. Cette frénésie ne touche pas encore les voitures : elles ne représentent que 10 % du marché des véhicules motorisés aujourd’hui, malgré une libéralisation des règles d’importations.

Philippines : les Etats-Unis prêts à intervenir

Inquirer.net – Le corps américain des Marines américain promet d’intervenir en quelques heures si la souveraineté des Philippines est un jour menacée. C’est ce qu’a déclaré l’un de ses représentants lors de la cérémonie d’ouverture d’exercice conjoints Etats-Unis-Philippines. Ce dernier a rappelé le Traité de défense mutuel qui lie les deux pays depuis 64 ans… sans pour autant évoquer les tensions actuelles en Mer de Chine

La rédaction d’Asialyst