Revue de presse Asie - 28 août 2015

Crise chinoise, constitution thaïlandaise et castes indiennes

Capture d’écran de The Hindu, le 28 août 2015
Capture d’écran de The Hindu, le 28 août 2015.

ASIE DU NORD-EST

Chine : « atterrissage en douceur » et récession globale

China Daily – Alors que les doutes grandissent autour de la santé économique chinoise, le China Daily publie le papier optimiste de Frank-Jürgen Richter, homme d’affaires allemand à la tête du think tank Horasis. Selon lui, le pays ne traverse pas une crise, mais seulement quelques « jours de changement rapide » dont il ne sortira pas affaibli. Tout cela grâce aux efforts entrepris afin de stimuler le marché intérieur : investissement dans les provinces moins développées, construction d’infrastructures de transport (routes, ports fluviaux, voies ferrées, aéroports régionaux), création de villes nouvelles. Et les « prouesses » chinoises surpassent celles des autres BRICS, en témoigne la création de deux banques d’investissement : la New Development Bank (destinée aux BRICS) et l’Asian Infrastructure Investment Bank (lancée par Pékin et destinée à l’Asie).
Mais ce discours n’est pas dominant. La holding financière américaine Citigroup est plus pessimiste, rapporte le Sydney Morning Herald : la Chine par sa crise financière est en train d’entraîner le monde dans une récession globale, estime l’économiste en chef du groupe, Willem Buiter. Seul un programme de soutien fiscal axé sur la consommation, financé par le gouvernement de Pékin et monétisé par la Banque centrale, permettrait à la Chine de sortir la tête hors de l’eau. Ce qui éviterait une crise à l’échelle mondiale.

Shinzo Abe attend tranquillement sa réélection à la tête de son parti

The Mainichi – Tout son parti est derrière lui. Aucun candidat ne s’opposera à la réélection de Shinzo Abe à la tête du Liberal Democratic Patry (LDP), qu’il dirige depuis 2012. Le LDP doit se réunir ce vendredi 28 août afin de convenir du calendrier des élections : l’annonce devrait se faire le 8 septembre pour un vote fixé au 20, rapporte The Mainichi.

Une star du porno japonais sur les cartes électroniques du métro de Taipei

Taipei Times – La totalité de la presse locale bruisse aujourd’hui de la polémique sur la décision de l’EasyCard Corp, la société publique qui exploite le système électronique de paiement sur le réseau métropolitain de Taipei (bus, métros et trains). EasyCard a décidé d’éditer et de vendre 15 000 cartes de métro électroniques à l’effigie souriante de Yui Hatano, une star japonaise du porno, avec 1200 films à son actif (voir la carte sur le site China Times). Selon le Taipei Times, cette idée est la réponse imaginée par Easy Card Corp (dont la mairie de Taipei, la banque Fubon et 12 compagnies de bus sont les principaux actionnaires), à la demande du maire de Taipei Ko Wen-je, de faire progresser les ventes d’EasyCard de 100%. Dans les éditoriaux et les articles de presse, on oscille entre hilarité et critiques outrées. Le Kuomintang s’est saisi de l’affaire pour condamner la décadence morale et appeler au retrait de la carte. Mais selon le China Post, EasyCard Corp a quand même décidé de maintenir la diffusion de cette fameuse carte.

ASIE DU SUD-EST

Indonésie : deux morts en Papouasie suite à une altercation

The Jakarta Post – Une altercation entre cinq militaires à moto et une centaine de riverains a fait deux morts et deux blessés graves, dans la province indonésienne de Papouasie (à l’est du pays). Les riverains, participant à une fête et vraisemblablement alcoolisés, avaient reproché aux militaires de conduire trop vite, rapporte le Jakarta Post. Les autorités régionales ne se sont pas encore exprimées.

Malaisie : Najib Razak attaqué en justice par une membre de son parti

The Malaysian Insider – La crise politique traversée par le Premier ministre malaisien s’accentue à l’heure où des voix s’élèvent au sein même de son parti. Le Malaysian Insider révèle ce matin qu’une membre de l’UMNO (United Malays National Organisation) a porté plainte contre Najib Razak dans le cadre du scandale 1MDB. Selon l’avocat de la plaignante, l’objectif est clair : « C’est un procès par UMNO pour UMNO, pour demander des comptes au président du parti sur la chronologie du transfert des 700 millions de dollars, d’où proviennent-ils, où sont-ils allés, combien en reste-t-il, et pour rendre la somme à l’UMNO. » Rajib Nazak n’a pas encore réagi au dépôt de cette plainte, mais il a toujours nié son implication dans une quelconque affaire de corruption depuis l’éclatement du scandale début juillet.

Thaïlande : Prayuth soutient la mise en place du code de conduite en mer de Chine du Sud

Inquirer – En visite aux Philippines, le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha sait qu’il se trouve en terre hostile aux actions de Pékin en mer de Chine du Sud. Manille attendait d’autant plus son positionnement que la Thaïlande est, depuis 2012, responsable de la coordination entre la Chine et l’ASEAN. Prayuth Chan-ocha a ainsi rassuré le Président philippin Benigno Aquino III, lui assurant de son soutien quant à la mise en place d’un code de conduite contraignant en Mer de Chine du Sud. Pour l’instant, seule une déclaration de bonne conduite a été signée entre la Chine et l’ASEAN en 2002 ; son application est remise en cause par les constructions d’îles artificielles par Pékin dans la région.

Thaïlande : les réseaux sociaux interdits dans la campagne sur la nouvelle constitution

Khaosod – Alors que le projet de constitution en Thaïlande va être soumis le 6 septembre à l’approbation du Conseil National de Réforme, mis en place par la junte, le gouvernement, lui aussi établi par les militaires, interdit à quiconque d’utiliser les « réseaux sociaux », les textos ou même skype et autres systèmes de communication en ligne pour faire campagne pour ou contre le projet de constitution, rapporte le site Khaosod. Cette interdiction s’inscrit dans l’optique du référendum auquel le projet de charte sera soumis au début de l’an prochain si le Conseil National de Réforme approuve le texte en septembre. Caractéristique de la grande frayeur des militaires et de leurs alliés devant la puissance d’Internet et la liberté d’expression qu’il permet, l’interdit fait suite aux nombreuses critiques de politiciens concernant le projet de constitution.

ASIE DU SUD

Inde – Pakistan : 9 morts dans un échange de tirs au Cachemire

The Hindu et Dawn – Inde et Pakistan s’accusent mutuellement d’avoir ouvert le feu au Cachemire, région disputée entre les deux pays depuis leur indépendance, en 1947. Les affrontements ont fait 3 morts côté indien et 6 côté pakistanais, de part et d’autre de la ligne de contrôle. Plusieurs échanges de tirs avaient déja secoué la région ces dernières semaines, mais ceux d’aujourd’hui sont les plus meurtriers.

Inde : le leader des Patel demande la fin des quotas pour les castes

The Hindu – Après les émeutes du début de semaine au Gujarat, les revendications des Patel sont claires : la suppression pure et simple des quotas réservés aux intouchables et aux OBC (Other Backward Classes), dont ils sont exclus. Interviewé par The Hindu, Hardik Patel, le leader de la caste, est déterminé : « Les 7 millions de Patel qui me soutiennent pourraient retirer leur argent des banques, arrêter de fournir leur lait et leurs légumes. Nous pouvons faire beaucoup de choses. » Regrettant l’impuissance de la Ministre-en-chef du Gujarat, Hardik Patel accuse la police d’alimenter la violence en réprimant les manifestants, dont 9 sont morts depuis mardi (voir notre revue de presse du 27 août).

Bangladesh : deux suspects supplémentaires arrêtés après la mort d’un blogueur

Bangladesh News 24 – Deux individus ont été arrêtés par la police bangladaise ce vendredi, soupçonnés du meurtre début août d’un blogueur défenseur de la laïcité, Niloy Neel. D’après les enquêteurs, le groupe islamiste bangladais « Ansarullah Bangla Team » serait impliqué dans cet assassinat. Depuis le début de l’année, 4 blogueurs athées ont été assasinés dans le pays.

La rédaction d’Asialyst