Culture
PHOTOGRAPHES D’ASIE

Shanghai : images passées, mémoires présentes

Cui Shaowan, 63 ans, était ouvrier dans l’industrie automobile. Retraité depuis un an, il a pris le poste de portier au Park Hotel et se sent très fier de son nouvel emploi
Cui Shaowan, 63 ans, était ouvrier dans l’industrie automobile. Retraité depuis un an, il a pris le poste de portier au Park Hotel et se sent très fier de son nouvel emploi. (Copyright : Patrick Wack)

 

Un essai photographique de Patrick Wack sur Shanghai à travers des lieux emblématiques de son histoire, réalisé à Shanghai en janvier et février 2015.

Contexte

Quand China Life Magazine (生活月刊) – à mes yeux la plus belle publication culturelle et photographique de Chine – m’a contacté en janvier 2015 pour réaliser une série photographique sur Shanghai et des lieux emblématiques de son histoire, j’ai d’abord cru à un malentendu, mon travail n’ayant pas de relation avec l’architecture et le patrimoine.

Il s’agissait en fait de documenter l’aspect actuel de ces lieux, leur utilisation et environnement, et de dresser un parallèle entre deux époques. J’étais libre de choisir la narration qui me convenait, même si celle-ci s’est davantage faite au travers de l’homme que du bâtiment.

Chen Wenxue, 88 ans, dans son appartement dans l’ancienne concession française, où il habite avec sa femme depuis plus de quarante ans. L’appartement leur fut attribué car il travaillait pour le ministère de la Culture. C’était autrefois le bureau de l’homme politique Chen Duxiu, rédacteur en chef du très influent New Youth Magazine, dans les années 1910 et 1920, qui eut un rôle majeur dans la propagation des idées du mouvement nationaliste du 4 mai 1919. (Copyright : Patrick Wack)

Chen Wenxue dans la chambre de son appartement dans l’ancienne concession française. Cette pièce fut le bureau de Chen Duxiu rédacteur en chef du New Youth Magazine dans les années 1910 et 1920, et qui devint ensuite le premier secrétaire général du Parti communiste chinois fondé en 1921 à Shanghai, dans la concession française. (Copyright : Patrick Wack)

M. Zhang, devant le Park Hotel sur la Place du Peuple. Ouvert au Public en 1934, cet hôtel fut créé par quatre banques chinoises. A 80 ans, M. Zhang, un enfant du quartier, porte une affection toute particulière à cet édifice, le plus haut de Shanghai, se souvient-il, jusqu’à la construction du Shanghai Hotel au début des années 1980. (Copyright : Patrick Wack)

L’entrée du Park Hotel rue de Nankin, sur la Place du Peuple à Shanghai. Il fut conçu par l’architecte hongrois Laszlo Hudec, comme beaucoup d’autres bâtiments emblématiques de la ville. L’hôtel connut une première rénovation moderniste malheureuse en 1988, puis recouvra ensuite son style original. (Copyright : Patrick Wack)

Cui Shaowan, 63 ans, était ouvrier dans l’industrie automobile. Retraité depuis un an, il a pris le poste de portier au Park Hotel et se sent très fier de son nouvel emploi

Cui Shaowan, 63 ans, était ouvrier dans l’industrie automobile. Retraité depuis un an, il a pris le poste de portier au Park Hotel et se sent très fier de son nouvel emploi. (Copyright : Patrick Wack)

Shao Xiuling et Zhou Xin, toutes deux 20 ans et serveuses depuis six mois au Park Hotel à Shanghai. (Copyright : Patrick Wack)

Une des nombreuses salles de réception du Park Hotel. Hui Wang, originaire de Nankin, y travaille depuis 5 ans comme responsable des ventes. (Copyright : Patrick Wack, 2015)

Liang Jianzhou, 60 ans, est employé au Park Hotel depuis 36 ans. Ici dans une des suites de l’hôtel, pour lequel il travaille au service de la communication.

Dans l’un des halls du Grand Theatre, l’un des plus anciens et majestueux cinémas de la ville, situé sur la Place du Peuple. Ouvert au public en 1928 et dessiné par l’architecte hongrois Laszlo Hudec, il fut agrandi en 1932 pour atteindre sa taille actuelle et ses six salles. (Copyright : Patrick Wack)

Une des salles du Grand Theater, l’un des plus anciens et majestueux cinémas de la ville, situé sur la Place du Peuple. Ce fut le premier cinéma en Chine a être équipé du chauffage central et de l’air conditionné. Il a été rénové par la suite en 1985, 1992 et 2008. (Copyright : Patrick Wack)

Si Jun travaille depuis 26 ans au Grand Theatre. Responsable technique à ses débuts, il en est désormais le directeur adjoint. (Copyright : Patrick Wack)

Un des sites du Shanghai Media Group (SMG) qui hébergeait la Xinhua Film Company (ou New China Film Company). La société de production a prospéré dans le Shanghai des années 30 en surfant sur la vague des films nationalistes. Elle fut absorbée en 1942 par un conglomérat contrôlé par l’occupant japonais. (Copyright : Patrick Wack)

Xu Liang, 33 ans et employé de sécurité depuis 6 ans chez le Shanghai Media Group (SMG). Ces bâtiments appartenaient dans les années 1920 et 30 à la Xinhua Film Company. Shanghai était alors l’Hollywood de la Chine. (Copyright : Patrick Wack)

Fan Hesheng, 64 ans, professeur à la retraite de l’Academie de théâtre de Shanghai où il enseigna de 1979 à 2011, après y avoir étudié de 1973 à 1977. Avant d’être occupé par l’Académie, le site hébergea de 1943 a 1954 la Zhonghua Film Company. (Copyright : Patrick Wack)

Mme Watanabe Ruri, professeur japonaise de littérature, dans la bibliothèque Zikawei à Xujiahui, quartier sud-ouest de Shanghai. Elle s’y rend régulièrement pour faire des recherches. Ce jour-là, elle travaille sur l’année 1934 à Shanghai, en parcourant le Gaizao Ribao (Reconstruction Daily), une publication en japonais du gouvernement chinois pour “éduquer les Japonais résidant en Chine sur la démocratie”. (Copyright : Patrick Wack)

Shen Liwei, 61 ans, vigile depuis une dizaine d’années à la bibliothèque Zikawei dans le quartier de Xujiahui, au sud-ouest de Shanghai. (Copyright : Patrick Wack)

Scène nocturne sur le trottoir en face de la bibliothèque Zikawei à Xujiahui, quartier sud-ouest de Shanghai. (Copyright : Patrick Wack)

Quatre employés du Hengshan Cinema. Ouvert au public en 1951, il fut le premier cinéma de l’ère communiste construit à Shanghai. Il fut complètement rénové en 2009. (Copyright : Patrick Wack)

Chen Liang, 37 ans, projectionniste depuis 5 ans au Hengshan Cinema. (Copyright : Patrick Wack)

M. Zheng près du chantier de rénovation de l’entrepôt Sihang, qui fut un lieu crucial de la résistance des troupes chinoises lors de la bataille de Shanghai en 1937. Xie Jinyuan et 423 soldats chinois y résistèrent du 26 octobre au 1er novembre à l’assaut de milliers de troupes japonaises. Le site se trouve le long de la rivière Suzhou, qui le sépare des concessions étrangères.

Des ouvriers sur le chantier de rénovation de l’entrepôt Sihang, site crucial de la résistance des troupes chinoises contre les Japonais lors de la bataille de Shanghai en 1937. (Copyright : Patrick Wack)

Scène de rue matinale près de la rivière Suzhou, affluent du fleuve Huangpu qui divise Shanghai entre la rive ouest de Puxi et la rive est de Pudong. Le Huangpu est lui-même un affluent du fleuve Yangtze. (Copyright : Patrick Wack)

Scène de nuit dans le quartier historique de Zhangyuan. Cette allée, ou longtang, fut rachetée à la fin du XIXe siècle par un marchand chinois à un Britannique. Zhangyuan ou le "Jardin de Zhang" est constitué de l’habitat shanghaïen typique, les shikumen, ensemble communautaire de bâtiments en briques rouges de style croisé occidental et chinois, fabriqué pour les familles populaires. (Copyright : Patrick Wack)

Scène de nuit dans le quartier historique de Zhangyuan. (Copyright : Patrick Wack)

Scène de nuit dans le quartier historique de Zhangyuan. (Copyright : Patrick Wack)

 
 
A propos de l'auteur
Patrick Wack
Patrick Wack est un photographe basé à Shanghai depuis 2006. Enfant de la banlieue parisienne, Patrick passe plusieurs années aux Etats-Unis, en Suède et à Berlin, menant en parallèle une carrière internationale de 13 ans dans le football américain. Il décide finalement de quitter son poste dans le marketing de logiciel informatique pour recommencer à zéro, en partant en Chine devenir photographe. Patrick concentre l’essentiel de son travail sur l’aspect humain à travers les portraits et les photo-reportages. Parmi ses clients, il compte Monocle, Tatler et Travel & Leisure, l’agence VU, Adidas, Nike, Finnair ou Suez Environnement. Patrick est membre de l’agence photo allemande LAIF. Consulter son site.