Revue de presse Asie - 18 août 2015

Attentat de Bangkok, danger toxique à Tianjin et défaite de Rajapkse au Sri Lanka

Copie d’écran du Khaosod News, le 18 août 2015
Copie d’écran du Khaosod News, le 18 août 2015.

Asie du Sud-Est

Attentat de Bangkok : recherche du suspect et nouvelle explosionKhaosod News – Après le terrible attentat à la bombe au coeur de Bangkok ce lundi 17 août qui a fait au moins 20 morts et 125 blessés, la police thaïlandaise a déclaré être sur la piste d’un suspect. Les images des caméras de surveillance montrent un homme arriver sur les lieux de l’explosion avec un sac à dos, puis en repartir sans ce même sac. Il s’agit du seul indice que semblent révéler les enregistrements vidéo du quartier, souligne Khaosod News. Dans un autre article, le site d’information thaïlandais indique également que la police enquête sur des publications Facebook « prophétiques », postées la semaine dernière. Leurs auteurs, désormais identifiés, conseillaient aux habitants de Bangkok de « faire attention » durant la période du « 14 au 18 août ». L’un d’entre eux ferait partie d’une association « anti-gouvernement ».
Néanmoins, pour le Premier ministre et chef de la junte Prayuth Chan-O-cha, les deux auteurs des publications ne sont, pour l’instant, pas suspectés d’avoir organisé l’attentat. Une nuance apparamment pas saisie par l’AFP. Toujours selon Khaosod News, l’agence de presse a déformé les propos de Prayuth en commettant une erreur de traduction. Dans une dépêche publiée plus tôt ce mardi 18 août, l’AFP parlait de l’auteur de l’attentat comme membre des « chemises rouges », le mouvement anti-junte et pro-Thaksin.
Le flou persiste donc alors qu’une nouvelle explosion a retenti en début d’après-midi à Bangkok (13h20 heures locales), au port de Sathorn, très fréquenté par les touristes. D’après le Bangkok Post, les autorités n’ont recensé aucun blessé ni aucune victime pour l’instant.
Indonésie : pas de survivants du crash de l’avion, la boîte noire retrouvéeAsian Correspondent avec AP« L’avion est complètement détruit et les corps entièrement calcinés […], il n’y a aucune chance de survivants ». Les mots du chef de l’Agence indonésienne de Recherche et de Sauvetage sont sans appel sur le crash d’un avion de ligne en Papouasie dimanche. Jusqu’à présent, 38 corps ont été retrouvés, de même que la boîte noire de l’appareil.
Malaisie : Najib accusé par un ancien Premier ministre d’avoir « volé le gouvernement »The Malaysian Insider – La scène politique malaisienne continue d’être secouée par le scandale 1MDB. L’ancien Premier ministre Mahathir Mohamad (1981-2003) a vertement critiqué son actuel successeur, Najib Razak, dans un article sur son blog personnel. L’accusant d’avoir « volé le gouvernement », Mahathir déplore un Etat de droit bafoué, une population désemparée et un contexte financier dégradé (chute du ringgit, retrait de capitaux étrangers). De son côté Najib Razak, rapporte le Malaysian Insider, s’estime “ouvert à la critique” tant que « l’honnêteté » et « la politesse » sont respectées. Selon lui, tous ces « remous » ne doivent pas ternir l’image de la Malaisie, ce qui serait néfaste pour l’ensemble de la population.

Asie du Nord-Est

Tianjin : le danger de la pluie acide, l’entrepôt n’avait pas la licenceChina Daily – Les autorités assurent que Tianjin n’encourt aucun danger de pluie toxique au cyanure, rapporte le China Daily… Pourtant, les habitants s’inquiètent du violent orage qui risque de s’abattre sur le port, d’après les services météorologiques. L’entrepôt où se sont déclenchées les explosions est encore loin d’avoir été débarrassé de tous ses produits chimiques (dont 700 tonnes de cyanure de sodium, 800 tonnes de nitrate d’ammonium et 500 tonnes de nitrate de potassium).
Des quantités astronomiques de produits dangereux (3000 tonnes au total) que Ruihai Logistics entreposaient dans l’illégalité… Selon le site de l’Agence Chine Nouvelle, la licence d’activité pour gérer des stocks de tels produits avait expiré depuis octobre 2014, mais la compagnie poursuivait tout de même ses activités. Reuters, qui cite l’agence chinoise, ajoute que Ruihai avait également violé les normes d’emballage à l’occasion d’un contrôle de sécurité deux ans auparavant, selon le gouvernement chinois. La compagnie a été inscrite sur une liste des firmes « opérant anormalement » par la commission de régulation de la qualité et du marché de la zone franche de Tianjin. Ruihai n’avait en effet pas respecté les consignes dans sa déclaration de résultats annuels en 2013 ni en 2014.
Face à toutes ces révélations, le China Daily révèle que le PDG et le vice-président de Ruihai ont été mis en garde à vue avec huit autres personnes dès le 13 août, dans le cadre de l’enquête ouverte sur les responsabilités de la tragédie de Tianjin.
Japon : Shinzo Abe à Pékin le 3 septembre pour voir Xi Jinping, pas la parade militaireThe Mainichi – Bien qu’il n’ait pas renouvelé d’excuses nationales, le discours prononcé par le Premier ministre japonais Shinzo Abe aurait « répondu dans une certaine mesure aux demandes du gouvernement chinois », écrit The Mainichi. Pour preuve, le dirigeant nippon sera reçu par le président Xi Jinping à Pékin le 3 septembre, en marge des célébrations du 70e anniversaire de la victoire chinoise sur le Japon. Shinzo Abe a néanmoins fait le choix de ne pas assister à la parade militaire organisée par le Parti communiste chinois (PCC). D’après The Mainichi, c’est la question des litiges territoriaux en mer de Chine orientale (îles Senkaku/Diaoyu) qui constituera le principal dossier des discussions sino-japonaises. Si la visite se confirme, il s’agira de la troisième rencontre bilatérale entre le Premier ministre japonais et le Président chinois depuis l’accession au pouvoir de Xi Jinping en 2012.
Corées : en pleines tensions militaires, accord sur une hausse des salaires à KaesongKorea Herald avec Yonhap – Cela faisait un mois que le dossier était ouvert, sans résultat. Et pourtant, c’est en pleines tensions militaires (avec l’ouverture hier d’exercices militaires conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis) que Séoul et Pyongyang se sont accordés sur une hausse des salaires minimum (+ 5 %) des ouvriers nord-coréens travaillant pour les entreprises sud-coréennes implantées dans le parc industriel intercoréen de Kaesong. Néanmoins, « il reste encore beaucoup à faire », d’après un responsable sud-coréen cité par le Korea Times : parmi les dossiers les plus importants, la stabilisation de la main-d’oeuvre et l’amélioration des conditions de travail.

Asie du Sud

Sri Lanka : nouvelle défaite électorale de l’ex-président Rajapakse, majorité parlementaire fragile pour l’actuel Premier ministre WickremasingheIndian Express – Un Parlement sans majorité absolue pour le Sri Lanka. C’est en tout cas ce qu’annoncent les premiers résultats des élections générales tenues ce lundi 17 août : ni le parti de l’actuel Premier ministre Ranil Wickremasinghe (UNF, 44,05% des voix), ni celui de l’ancien Président Mahinda Rajapaksa (UPFA, 43,96% des voix), n’atteindront les 225 sièges requis. D’après The Indian Express, Wickremasinghe devrait être logiquement reconduit dans ses fonctions de chef du gouvernement.
Inde-Pakistan : à Abu Dhabi, Modi met la pression sur IslamabadHindustan Times – C’est un message à peine déguisé que le Premier ministre indien Narendra Modi a envoyé au Pakistan. Dans un discours prononcé devant la diaspora indienne à Dubai, Modi a évoqué le terrorisme et dénoncé les Etats soupçonnés de le soutenir sans nommer Islamabad : « Bon terroriste, mauvais terroriste, bon Taliban, mauvais Taliban, ça ne marche plus. Un choix doit être fait : êtes vous avec le terrorisme ou avec l’humanité ? » Cette déclaration intervient à quelques jours de la rencontre entre conseillers indiens et pakistanais, le 23 août, sur la question terroriste.

Asie centrale

Ouzbékistan : la police à la recherche de deux femmes suspectées de vouloir perpétrer un attentat-suicideRadio Free Europe – C’est un fait rarissime en Ouzbékistan, pays dirigé d’une main de fer par le Président Islam Karimov depuis 26 ans. Deux femmes suspectées de vouloir perpétrer un attentat-suicide sont activement recherchées dans la vallée de Ferghana, à l’est du pays. Elles s’en seraient pour l’instant tenues à deux tentatives de cambriolage (dont l’une a échoué), mais les images de caméras de surveillance montrent qu’elles porteraient des ceintures d’explosifs similaires à celles des kamikazes, indique Radio Free Europe.

La rédaction d’Asialyst