Revue de presse Asie - 2 juillet 2015

Naufrage meurtrier, polémique autour des manuels scolaires et serment sur la constitution

INDONESIE NAUFRAGE
Copie d’écran du site Inquirer.net sur le naufrage d’un ferry aux Philippines et les opérations de secours en cours.

Phillipines : naufrage meurtrier d’un ferry

Inquirer.net – Au moins 36 personnes auraient trouvé la mort lors du naufrage d’un ferry, selon Armand Balilo, le porte-parole des garde-côtes philippins. Le M/B Kim Nirvana transportait pas moins de 189 passagers et il se serait retourné peu après son départ du port d’Ormoc dans la province de Cebu aux Philippines. Les garde-côtes ont été immédiatement détachés sur place et ils ont pu retrouver un grand nombre de survivants, certains encore accrochés à la coque retournée. « Personne n’a pu se jeter à la mer car le ferry s’est retourné immédiatement », a confié l’une des survivantes aux journalistes présents sur place. Le capitaine et l’équipage sont en ce moment en garde à vue alors même que les autorités philippines essaient de comprendre comment le ferry a pu se retourner si facilement.

Taïwan : les enseignants appelés à ne pas utiliser les nouveaux manuels scolaires

Taipei Times – Le syndicat des enseignants taïwanais TSU (Taiwan Solidarity Union) a appelé ses adhérents à ne pas utiliser les manuels issus de la dernière réforme des programmes scolaires (voir le « Regard » de Pierre-Yves Baubry pour comprendre la question du point de vue des étudiants. Pour le porte-parole du syndicat Lai Chen-chang (賴振昌), « ceci n’est en rien un manuel scolaire, mais bien plus du matériel de propagande destinée à promouvoir et glorifier l’histoire du Kuomintang et une réunification entre les deux rives du détroit ». A ce titre, Lai Chen-chang appelle tous les enseignants à ne pas utiliser ce nouveau manuel. Il est rejoint dans son incitation au boycott par le législateur du syndicat Chou Ni-an (周倪安) qui proclame de son côté qu’ « en tant que taïwanais, nous nous devons de nous lever contre le plan de lavage de cerveau mis en place par le gouvernement afin de défendre la démocratie et les droits de l’homme ».

Chine : un accident de la route fait plus de 10 victimes coréennes

The Korea Times – Un très grave accident de la route a provoqué la mort d’au moins 10 Coréens – dont 9 fonctionnaires – dans la province de Jilin (nord-est de la Chine) et en a laissé plus de 16 autres blessés, selon le ministère sud-coréen des Affaires étrangères, cité par le Korea Times. Selon les témoins, il semblerait que le bus qui transportait 28 passagers soit sorti de la route et tombé dans le ravin quelque 15 mètres plus bas. Les autorités chinoises de la province n’ont pas encore pu expliciter ce qui avait provoqué la tragédie. Le bus accidenté faisait partie d’une grande délégation de 143 fonctionnaires sud-coréens qui étaient en formation auprès de leurs homologues chinois. Au cours de cette formation qui était censée prendre fin vendredi, de nombreuses visites de terrain étaient organisés et notamment auprès des sites historiques des anciens royaumes coréens de Goguryeo et Bohai situés à l’époque dans le nord-est de la Chine.

Chine : les officiels doivent désormais prêter serment sur la constitution

The China Daily – Hier, l’Assemblée nationale populaire a adopté une nouvelle loi qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain et qui obligera tous les officiels chinois, du président jusqu’au cadre de plus bas niveau, à prêter serment. Ce nouveau serment est une marque forte de la mise en place progressive d’un Etat de droit, selon le quotidien anglophone. Ce que ne rappelle pas le journal c’est que Xi Jinping à son arrivée au pouvoir avait promis de respecter la Constitution, parole rarissime dans la bouche d’un dirigeant suprême chinois qui place le Parti au-dessus de tout. Les militants des droits humains l’avaient alors pris au mot, en lançant de nombreux appels à faire primer la loi fondamentale sur les intérêts du Parti, entre autres. Un mouvement qui s’est soldé par de nombreuses arrestations dans l’élan de la répression actuelle contre la société civile.

Mais le China Daily ne mentionne aucune contradiction de ce genre, et décrit une cérémonie de prestation de serment très mise en scène. Ainsi, chaque fonctionnaire se devra de lever la main droite, de la présenter en un poing fermé et de poser la main gauche sur la constitution chinoise en déclarant solennellement : « Je promets d’être fidèle à la Constitution de la République Populaire de Chine, de protéger son autorité ; d’exercer mes fonctions comme le veut la loi ; d’être loyal à mon pays et à sa population ; d’être honnête dans l’exercice de mes fonctions ; d’accepter la surveillance populaire et de travailler dur afin de construire un pays socialiste qui serait prospère, fort, démocratique, en avance culturellement et harmonieux ».

Pakistan : Le chef local d’Al-Qaïda tué lors d’un raid anti-terroriste à Lahore

Dawn – Shuja Khanzada, le ministre de l’intérieur du Punjab a annoncé que le chef d’Al-Qaïda au Pakistan – connu sous le seul diminutif de « Abdali » – avait été tué lors d’un raid mené par les forces de l’ordre ce lundi dans la ville de Kala Shah Kaku située à une dizaine de kilomètres de Lahore. Lors de l’attaque, les forces de sécurité ont également mis la main sur un important stock d’armes et de munitions, ainsi que des vestes de kamikazes et des ordinateurs portables.

Japon : L’équipe féminine de football en finale du mondial

The Japan Times – L’équipe féminine de football japonaise s’est qualifiée hier pour la finale de la Coupe du monde féminine de Football à la suite d’une victoire obtenue au forceps contre une vaillante équipe anglaise (2-1). Elles retrouveront les Américaines, qualifiées en battant les Allemandes par 2 buts à 0. Cette finale, qui se jouera le 6 juillet prochain, sera en quelque sorte la revanche de celle de 2011 qui avait vu l’équipe japonaise l’emporter aux tirs au but (3 à 1) et être sacrée championne du monde pour la première fois de leur histoire.

La rédaction d’Asialyst