Revue de presse Pakistan - 10 novembre 2016

Le Pakistan craint l'Amérique pro-indienne de Trump

La rhétorique antimusulmane de Trump, désormais président élu des Etats-Unis, ne rassure pas les Pakistanais. Copie d'écran de Dawn, le 10 novembre 2016.
La rhétorique antimusulmane de Trump, désormais président élu des Etats-Unis, ne rassure pas les Pakistanais. Copie d'écran de Dawn, le 10 novembre 2016.
Dawn – La victoire de Trump est-elle une mauvaise nouvelle pour les Pakistanais ? Oui, estime le quotidien Dawn, car la dégradation des relations entre Islamabad et New Delhi, d’une part, et le rapprochement sino-indien, d’autre part, pourraient bien s’approfondir sous la nouvelle administration américaine. Le journal pakistanais pointe en effet la rhétorique anti-musulmane de l’homme d’affaires et ses liens commerciaux avec l’Inde. « L’Amérique n’abandonnera pas le Pakistan, mais il est certain que Trump sera un président plus compliqué qu’Hillary Clinton pour le Pakistan » résume Hasan Askari Rizvi, analyste en politique étrangère basé à Lahore.

Cependant, pour le quotidien Express Tribune, l’élection de Trump pourrait au contraire être une « aubaine cachée » en faveur Islamabad. Car d’après Ishtiaq Ahmed, professeur de relations internationales à l’Université Quid-e-Azam d’Islamabad, les Etats-Unis de Trump ne joueront plus la carte de « l’ambigüité » entre l’Inde et le Pakistan. Il espère ainsi des dialogues plus « francs » entre les deux Etats.