Revue de presse Inde - 10 novembre 2016

Inde : confusion après l'interdiction surprise des billets de 500 et 1000 roupies pour lutter contre la corruption

Les Indiens affluent aux distributeurs et bureaux de change pour retirer des billets valables et échanger les coupures devenues obsolètes du jour au lendemain. Copie d'écran du Times of India, le 10 novembre 2016.
Les Indiens affluent aux distributeurs et bureaux de change pour retirer des billets valables et échanger les coupures devenues obsolètes du jour au lendemain. Copie d'écran du Times of India, le 10 novembre 2016.
Firstpost – 24 milliards de billets indiens en circulation ont perdu leur valeur du jour au lendemain. C’est la conséquence du vaste plan de « démonétisation » du Premier ministre Narendra Modi qui, ce mardi 8 novembre au soir, a annoncé que les coupures de 500 et 1000 roupies ne pouvaient plus être utilisées. Objectif : lutter contre la corruption. De longues files d’attente se sont ainsi formées devant les bureaux de change, les Indiens ayant jusqu’à fin décembre pour échanger leurs billets contre d’autres coupures. De nouveaux billets de 500 et 2 000 roupies ont été réintroduits ce jeudi, avec des mécanismes de sécurité renforcés. Ceux de 1 000 devraient suivre prochainement, rapporte le quotidien Indian Express. L’annonce de Narendra Modi est intervenue par surprise : même les membres du gouvernement et les représentants de la Banque de réserve indienne ayant assisté au conseil des ministres ont été intimés de ne pas sortir tant que le Premier ministre n’avait pas fait son discours télévisé, dévoile le Times of India.
Tags de l'article