Revue de presse Inde - 10 novembre 2016

L'Inde compte sur une alliance avec Trump contre "l'axe sino-pakistanais"

Pour l'Inde, la victoire de Donald Trump n'est pas forcément une mauvaise nouvelle. Copie d'écran du Times of India, le 10 novembre 2016.
Pour l'Inde, la victoire de Donald Trump n'est pas forcément une mauvaise nouvelle. Copie d'écran du Times of India, le 10 novembre 2016.
Times of India – L’Inde de Narendra Modi fait partie des pays qui regardent l’élection de Donald Trump avec un certain espoir. Les Indiens ne sont pas dupes de l’ère incertaine qui débute en matière de diplomatie américaine, mais ils espèrent que sous la direction du milliardaire de Manhattan, Washington saura se positionner clairement aux côtés de New Delhi pour l’aider à juguler l’alliance entre Pékin et Islamabad.

Durant sa campagne électorale, relève le Times of India, Donald Trump a parlé de l’Inde de trois façons : comme un pays à croissance très rapide, comme un pays qui vole les emplois des Américains et comme un pays cible du terrorisme. Cela dit, « The Donald » a très tôt fait part de son enthousiasme à travailler avec Narendra Modi. Le Premier ministre indien espère que Trump tiendra sa promesse de redoubler la présence américaine en mer de Chine du Sud. Quant à la politique éconmique plus protectionniste du nouveau président-élu, notamment sa volonté d’abandonner le Traité Transpacifique, le TPP, ce n’est pas forcément une mauvaise chose pour l’Inde. En effet, New Delhi ne s’est pas qualifié pour le TPP et son abandon pourrait lui donner plus de jeu dans le commerce avec les Etats-Unis.

Tags de l'article