Revue de presse Bangladesh - 3 novembre 2016

Bangladesh : les temples hindous attaqués pour "s'accaparer les terres"

Au Bangladesh, la série récente d'attaques contre 15 temples hindous et une vingtaine de maisons seraient le fait d'un groupe organisé pour s'accaparer les terres. Copie d'écran de The Hindu, le 3 novembre 2016.
Au Bangladesh, la série récente d'attaques contre 15 temples hindous et une vingtaine de maisons seraient le fait d'un groupe organisé pour s'accaparer les terres. Copie d'écran de The Hindu, le 3 novembre 2016.
The Hindu – L’enquête n’est pas encore terminée. Mais d’ores et déjà, la Commission nationale pour les droits de l’homme au Bangladesh considère que les centaines de personnes qui ont attaqué et vandalisé 15 temples hindous et une vingtaine de maisons à Nasirnagar, n’étaient pas une foule spontanée et vengeresse. Cet assaut de violence était intervenu apparemment en réaction après un post sur Facebook jugé blasphématoire et qui avait créé un tollé dans tout le pays. Pour la Commission, ces attaques de temples seraient en réalité le fruit d’un plan prémédité par un groupe organisé qui cherchait à confisquer les terres aux religieux et aux particuliers hindous visés. La police bangladaise a déclaré avoir arrêté neuf personnes soupçonnées d’être liées aux attaques.