Revue de presse Afghanistan - 24 octobre 2016

Afghanistan : la culture de l'opium en hausse de 10 %

La production atteint ainsi son troisième plus haut niveau en 22 ans. Copie d'écran de The Hindu, le 24 octobre 2016
La production atteint ainsi son troisième plus haut niveau en 22 ans. Copie d'écran de The Hindu, le 24 octobre 2016
The Hindu – La production d’opium repart à la hausse. Selon des estimations de l’ONU, l’Afghanistan, premier fournisseur mondial, a vu une augmentation de 10% en un an des surfaces dédiées au pavot, matière première de l’opium, atteignant ainsi leur troisième plus haut niveau en 22 ans. Selon les Nations unies, cette tendance est due non seulement à une insécurité grandissante, qui empêche l’accès à certaines régions et la destruction des cultures notamment dans le sud du pays, mais aussi à de meilleures conditions climatiques. Une source d’inquiétude pour le gouvernement afghan : le général Baz Mohammad Ahmadi, vice-ministre de l’Intérieur chargé de la lutte anti-drogue, rappelle que le pavot « finance la plupart des guerres en Afghanistan : partout où vous voyez du pavot, vous avez des combats ». Depuis le printemps, les soldats américains déployés dans le pays n’ont cessé d’alerter sur « la très bonne récolte » qui permet aux Talibans de multiplier les offensives contre les capitales provinciales et les poches d’insécurité sur la plupart des grands axes.