Revue de presse Inde - 18 octobre 2016

Inde : New Delhi s'étonne du silence de Poutine sur le terrorisme au Pakistan

La Russie semble s'être alliée à la Chine lors du sommet des Brics, le 14 octobre dernier. Copie d'écran du Times of India, le 18 octobre 2016.
La Russie semble s'être alliée à la Chine lors du sommet des Brics, le 14 octobre dernier. Copie d'écran du Times of India, le 18 octobre 2016.
Times of India – Quelle est la position de la Russie dans le conflit entre l’Inde et le Pakistan ? Lors du sommet des Brics, qui rassemble en ce moment à Goa les dirigeants brésiliens, russes, indiens, chinois et sud-africains, la question de la lutte contre le terrorisme est au centre de l’attention. En effet, la Chine s’est clairement positionnée contre l’Inde, qui tente d’isoler le Pakistan en l’accusé d’être le « vaisseau-mère du terrorisme », selon l’expression de Narendra Modi. Déception pour le Premier ministre indien : Vladimir Poutine s’est effacé sans défendre son allié indien, soutenant de facto la position de Pékin. Pour cause, la Russie est de plus en plus dépendante de la Chine avec qui elle tente à tout prix de sauvegarder ses relations, et s’il le faut, au détriment de New Delhi. Moscou a par ailleurs procédé à des exercices militaires conjoints avec Islamabad fin septembre. Un événement perçu comme un tremblement de terre dans l’équilibre géostratégique régional tant il montre un rapprochement entre deux rivaux historiques de la guerre froide (voir notre revue de presse du 27 septembre).
Tags de l'article