Revue de presse Inde - 17 octobre 2016

Inde : selon Modi, le Pakistan est le "vaisseau-mère du terrorisme"

Le sommet du Brics, qui rassemble l'ensemble des dirigeants des pays aux économies émergentes a été marqué par des dissensions entre New Delhi et Pékin sur la question du terrorisme. Copie d'écran de Indian Express, le 17 octobre 2016.
Le sommet du Brics, qui rassemble l'ensemble des dirigeants des pays aux économies émergentes a été marqué par des dissensions entre New Delhi et Pékin sur la question du terrorisme. Copie d'écran de Indian Express, le 17 octobre 2016.
The Indian Express – Le terrorisme au centre de l’attention. Lors du sommet des Brics, organisé en Inde ce dimanche 16 octobre, les dirigeants indiens, brésiliens, russe, chinois et sud-africain se sont mis d’accord pour travailler conjointement dans la lutte contre le terrorisme. Mais alors que l’Inde attaquait frontalement le Pakistan, ces partenaires ont refusé de condamner Islamabad. « Dans notre région, le terrorisme menace la paix, la sécurité et le développement. Malheureusement, le vaisseau-mère du terrorisme est un voisin de l’Inde »,, a lancé le Premier ministre indien, Narendra Modi dans un discours.

De son côté, la Chine est restée sur ses positions. Alors qu’elle bloque la proposition indienne aux Nations unies de considérer le leader islamiste pakistanais Masood Azhar comme terroriste affirmant qu’il ne s’agit d’une accusation portée à des fins politiques, elle a appelé l’ensemble des BRICS à « trouver une solution politique à des tensions régionales », faisant référence au conflit au Cachemire rapporte Dawn. Face à ces dissensions entre Pékin et New Delhi, la déclaration finale de Goa, signée à la fin de la rencontre, fait à peine mention de la récente attaque de la base militaire d’Uri le 18 septembre dernier, dans le Jammu-et-Cachemire. 19 soldats ont péri dans cet affrontement, considéré comme le plus important depuis une quinzaine d’années.

Tags de l'article