Revue de presse Cachemire - 13 octobre 2016

Cachemire indien : fin de l'assaut à Pampore

Deux des trois assaillants sont morts dans l'attaque et l'immeuble a été partiellement détruit. Copie d'écran de The Indian Express, le 13 octobre 2016.
Deux des trois assaillants sont morts dans l'attaque et l'immeuble a été partiellement détruit. Copie d'écran de The Indian Express, le 13 octobre 2016.
Firstpost – Trois jours d’assaut. Après plus de 50 heures de combats, le bâtiment gouvernemental assiégé par trois assaillants à Pampore, dans le nord du Jammu-et-Cachemire, a été libéré par les forces de l’ordre. L’immeuble a été partiellement détruit, et deux des trois assaillants ont péri dans l’attaque, relate The Indian Express. En février dernier, cet institut gouvernemental situé sur la route stratégique qui relie Jammu à la base militaire de Srinigar avait déjà été sous le coup d’une attaque pendant trois jours consécutifs. Le bâtiment principal avait été détruit et trois personnes avaient été tuées.

Dans un éditorial, le Firstpost dresse un parallèle avec les attentats de Bombay en novembre 2008. D’abord par la durée : les forces de l’ordre ont également mis trois jours à mettre fin à la vague d’attentats qui avait secoué la capitale économique indienne. Mais l’éditorialiste affirme surtout que les assaillants avaient suivi le même entraînement militaire que ceux de Bombay et conclut ainsi que les leçons stratégiques des attentats de Bombay n’ont (toujours) pas été retenues.